Les ennuis d'Apple avec les Chemins de fer fédéraux suisses ont pris fin. Ces derniers ont annoncé avoir conclu un accord avec la firme de Cupertino pour que celle-ci puisse utiliser en toute légalité le design de leur horloge de gare. Le montant de l'accord financier n'a pas été dévoilé.

C'est l'avantage d'être assis sur un trésor de guerre de 100 milliards de dollars. Tout peut être réglé grâce à la politique du carnet de chèque. Apple le sait et n'hésite pas à mobiliser ses finances pour acquérir de nouveaux services ou régler des litiges que l'entreprise peut avoir avec d'autres sociétés, des particuliers ou même des organismes étatiques.

C'est également très pratique lorsqu'un conflit sur fond de propriété intellectuelle surgit, à l'image des reproches formulées par les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) en découvrant que le design de leur horloge a été copié sans autorisation par Apple. La société américaine a repris exactement les mêmes éléments graphiques pour décorer sa propre horloge dans iOS 6.

Apple et les Chemins de fer fédéraux suisses ont en effet signé un "contrat de licence", qui met en conséquence un point final à la polémique. Selon le communiqué, la firme de Cupertino peut reprendre l'aspect de l'horloge "sur des produits tels que l'iPhone et l'iPad", l'entreprise étant désormais en règle avec la propriété intellectuelle des CFF.

En revanche, nous n'en saurons pas plus sur le contenu de l'accord, les deux parties ayant "convenu de ne pas communiquer le montant du droit de licence ainsi que les autres détails de l'accord". Selon la firme suisse, cette horloge "a été développé en 1944 par l'ingénieur et designer Hans Hilfiker. Sa particularité réside dans le fait que l’aiguille rouge des secondes a la forme d’une ancienne palette de départ des trains".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés