Ca n'était plus arrivé depuis près de 20 ans. Apple, qui dormait sur un matelas de 100 milliards de dollars, a décidé de céder aux pressions des actionnaires et de dépenser 45 milliards de dollars sur trois ans pour rémunérer les actionnaires et racheter des actions.

Apple a trouvé comment dépenser une partie importante des 100 milliards de dollars qu’il détient dans ses réserves. La firme de Cupertino a fait savoir lundi qu’elle comptait renverser des dividendes, pour la première fois depuis 17 ans.

Si la décision est autorisée par son conseil d’administration, ce qui ne devrait être qu’une formalité, Apple devrait ainsi reverser 2,65 dollars par action en dividendes trimestriels, à compter du 4ème trimestre 2012 qui commencera en juillet (en raison du calendrier fiscal décalé de la firme). Actuellement, les actions Apple se négocient autour de 585 dollars.

En tout, Apple prévoit de dépenser 45 milliards de dollars sur trois ans en rémunération des actionnaires. En plus du versement des dividendes, qui consiste à répartir une partie des bénéfices entre les propriétaires de la société, Apple va dépenser 10 milliards de dollars dans un programme de rachat d’actions qui doit lui permettre de lutter contre la dilution de ses titres. Le programme, déjà accepté par les administrateurs, débutera lors de l’exercice fiscal 2013, à partir de fin septembre 2012.

« Nous avons utilisé une partie de notre trésorerie pour réaliser des investissements importants dans notre activité à travers une recherche et développement accrue, des acquisitions, de nouvelles ouvertures de boutiques, des prépaiements et des dépenses de capital stratégiques et dans notre chaîne d’approvisionnement, et pour construire notre infrastructure. Vous en verrez davantage dans l’avenir« , a expliqué Tim Cook, le PDG d’Apple.

Alors que la rumeur courait, Apple n’a pas annoncé d’acquisitions d’entreprises. Mais Tim Cook n’a pas totalement fermé la porte. « Même avec de tels investissements, nous pouvons maintenir un trésor de guerre pour des opportunités stratégiques et avons largement la trésorerie nécessaire pour conduire notre entreprise« , a-t-il assuré dans un communiqué.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés