Google et Samsung s'apprêteraient à déployer une mise à jour qui va retirer la fonctionnalité de recherche unifiée intégrée au smartphone Galaxy Nexus. Une décision prise pour plaire à Apple, qui a breveté le concept...

C’est une absurdité de plus à laquelle aboutit la guerre des brevets que se livrent les fabricants de téléphones mobiles, dont la principale préoccupation actuellement est de rechercher chez les produits voisins la moindre technologie embarquée qui serait susceptible de violer un titre de propriété industrielle en leur possession.

Vendredi dernier, Apple a convaincu un juge d’ordonner le blocage de la vente du Galaxy Nexus, parce que Samsung et Google ont osé y insérer un champ de recherche unifié, qui ne recherche pas uniquement sur le web mais aussi sur les contenus divers du téléphone mobile en local. On ne voit pas bien en quoi la recherche unifiée n’a rien d’une « évidence » qui devait interdire sa brevetabilité, mais visiblement Apple a su trouver les arguments pour défendre son brevet et bloquer la commercialisation d’un appareil concurrent.

Mais les choses vont encore plus loin. Selon The Verge, Google aurait préparé avec Samsung une mise à jour qui sera déployée par les opérateurs télécoms américains auprès de consommateurs qui ont déjà acheté leur téléphone Galaxy Nexus. La mise à jour va retirer la fonctionnalité de recherche unifiée qui posait problème, pour limiter la recherche au seul web. Plus aucune recherche locale ne sera possible.

Le consommateur est ainsi puni par Apple d’avoir osé acheter un autre appareil que l’iPhone, uniquement parce qu’il utilise une technologie qui n’aurait jamais dû être brevetée en premier lieu.

C’est ça le progrès.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés