Le constructeur automobile Volvo a fait la démonstration en Espagne du système SARTRE qui permet de faire rouler plusieurs véhicules automatisées derrière un transport de tête manœuvré par un conducteur. Un test concluant s'est achevé en Espagne, où 4 véhicules sans conducteur ont suivi un camion sur 200 kilomètres.

Il y a quinze jours, nous avons publié une longue enquête sur l'état de la recherche en France dans le domaine des voitures automatisées. Loin d'être en reste, les industriels et chercheurs français ont de grandes ambitions dans ce domaine. En particulier, Renault envisage l'arrivée des premières automobiles automatiques à partir de 2015, mais uniquement pour couvrir des situations très spécifiques.

À l'échelle européenne, d'autres constructeurs s'activent également. C'est le cas du suédois Volvo, qui a récemment fait la démonstration du système SARTRE (SAfe Road TRains for the Environment) en Espagne. Sur 200 kilomètres, l'industriel a fait circuler un "train de véhicules" composé de deux camions et trois voitures. Particularité : seul le véhicule de tête, un camion, a été manœuvré par un conducteur.

D'après le communiqué de la firme suédoise, le système SARTRE permet d'accueillir davantage de véhicules sur les routes sans pour autant affecter la vitesse moyenne de circulation. Comment ? En réduisant significativement l'espace entre chaque véhicule. Lors de l'essai en Espagne, la distance était de six mètres pour une vitesse moyenne de 85 km/h. De quoi faire hurler un moniteur d'auto-école.

Pour les conducteurs se trouvant dans les transports suivant le véhicule de tête, les avantages sont évidemment multiples. Plus besoin de se concentrer sur la conduite. Ils peuvent s'adonner à d'autres activités, comme lire, téléphoner, manger un morceau, boire un coup ou tout simplement rêvasser en regardant le paysage.

Dans la vidéo visible ci-dessus, il apparaît que le système SARTRE est pensé pour fonctionner sur les autoroutes ou les voies rapides, dans la mesure où le tracé des routes a été pensé de façon à assurer une sécurité très élevée et une une conduite facilitée, et puisque c'est sur ces infrastructures que se déroulent la plupart du temps les trajets les plus longs (comme les départs en vacances).

Il ne semble pas prévu pour une conduite en zone urbaine, où le conducteur devra vraisemblablement reprendre la main.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos