IBM, qui s'est positionné ces dernières années comme un spécialiste de la collecte des données et de leur analyse, s'associe au tournoi de Roland-Garros pour mesurer et qualifier les commentaires des fans sur les réseaux sociaux.

IBM, qui est un partenaire historique Roland-Garros, se sert régulièrement de la vitrine médiatique offerte par le tournoi de tennis pour présenter des innovations technologiques. Cette année, le géant mondial de l’informatique va mettre en œuvre son IBM Social Sentiment Index, qui mesure et qualifie les communications des internautes sur un sujet donné.

« Dans le cadre du tournoi Roland-Garros 2012, la FFT et IBM vont lancer ensemble une étude des réseaux sociaux portant sur l’analyse de thématiques telles que l’affiche du tournoi, l’accueil fait au grand public, le site internet officiel, les applications mobiles du tournoi, les joueurs et leur matchs …« , explique IBM. La société collectera et analysera les millions de message publié sur les plateformes comme Facebook, Twitter, les blogs ou les forums.

« Sur place, dans le Roland-Garros Lab, les visiteurs verront le IBM Sentiment Social Index en temps réel et découvriront quels sont les joueurs les plus commentés la veille« , indique IBM.

Avec ce partenariat, la firme américaine veut surtout démontrer son savoir-faire pour le vendre aux entreprises intéressées par des rapports d’analyse sur ce que disent les consommateurs de leurs marques et produits, et sur quels réseaux. Roland-Garros est d’ailleurs traitée comme une entreprise classique.

« En utilisant des technologies analytiques et de traitement du langage naturel, IBM donne aux entreprises, comme Roland-Garros, l’opportunité d’analyser et de comprendre rapidement les sentiments des consommateurs sur leur marques. La solution IBM Cognos Consumer Insight permet de collecter et d’analyser les commentaires, tweets, posts etc publiés au sujet d’une marque sur la blogosphère« , explique l’éditeur.

« Le contenu obtenu va être plus finement encore analysé pour obtenir par exemple la thématique des commentaires, la tonalité des sentiments, la nature des réseaux d’influence, la perception et le ressenti des clients… Autant d’informations précieuses pour établir une stratégie d’entreprise ou d’agir en fonction du sentiments positif ou négatif et éventuellement de mieux prévoir les services et produits à lancer sur le marché« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés