Une équipe médicale se sert de Twitter pour expliquer en direct les étapes d'une opération neurochirurgicale destinée à extraire un hémangiome caverneux. Trois mois plus tôt, l'hôpital avait procédé à un autre live-tweet, cette fois concernant une opération à c?ur ouvert.

C’est une initiative originale. Pour la toute première fois, le centre hospitalier américain Memorial Hermann va décrire en temps réel sur Twitter (@houstonhospital) le déroulement d’une opération neurochirurgicale consistant à ablatir un hémangiome caverneux situé dans le lobe temporal d’un patient. Les commentaires sont accompagnés de photographies publiées sur Pinterest et sur Twitpic.

L’opération, qui a débuté aux alentours de 14h30 (heure française) doit durer en tout quatre heures : trois heures pour l’intervention à proprement parler et une heure pour la phase de réveil suite à l’anesthésie générale. Mais le compte Twitter de l’hôpital a commencé bien avant la première incision à publier des messages explicatifs.

« Ce qu’il va en ressortir est une explication détaillée et en temps réel de ce qu’il se passe au cours d’une opération neurochirurgicale à travers toutes les étapes, allant de la préparation à l’incision, en passant par le rasage du crâne et la fermeture de la plaie » a expliqué le chirurgien en chef, Dong Kim, interrogé par Mashable. « Les gens sont très anxieux vis-à-vis de ces interventions et veulent savoir ce qu’il s’y passe« .

Bien entendu, ce n’est pas Dong Kim qui s’occupe de live-tweeter l’opération. C’est un spécialiste des tumeurs cérébrales, le docteur Scott Shepard, qui s’en charge, dans une pièce attenante. C’est lui qui commente les différentes étapes de l’opération et répond aux interrogations des internautes, à l’image d’une question sur les caractéristiques de l’hémangiome caverneux (taille et masse).

Ce n’est pas la première fois que le centre hospitalier Memorial Hermann se lance dans le live-tweet d’une opération. Trois mois plus tôt, c’est une opération à c
?ur ouvert qui a été décrite et commentée en direct. Là encore, les médias sociaux comme YouTube et Storify ont été utilisés par le personnel soignant pour illustrer l’intervention chirurgicale.

La patiente, car il s’agit d’une femme, est âgée de 21 ans et a donné son accord pour ce live-tweet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés