Publié par Simon Robic, le Lundi 23 Janvier 2012

350 000 manuels scolaires téléchargés dans l'iBooks Store d'Apple

En seulement 3 jours, 350 000 manuels scolaires ont été téléchargés via la nouvelle section qui leur est dédiée dans l'iBooks Store d'Apple. Mais la méthodologie utilisée pour calculer ce chiffre n'est pas détaillée et il est aussi possible que la nouveauté ait encouragé des curieux qui ne renouvelleront pas l'expérience.

Avec sa conférence tenue à New York jeudi dernier, Apple voulait, sans l'avouer, essayer de reproduire dans l'éducation ce que la firme avait déjà fait dans d'autres secteurs comme la musique ou les applications mobiles. Elle voulait mettre un coup de pied dans la fourmilière et en tirer, au passage, de jolis revenus.

Présentée à cette occasion, la nouvelle section Manuels Scolaires de l'iBooks Store d'Apple semble rencontrer un franc succès et confirmer que la firme avait vu juste. D'après Global Equities Research, plus de 350 000 manuels auraient déjà été téléchargés en seulement 3 jours, chiffre auquel il faut ajouter les 90 000 téléchargements d'iBook Author, qui permet de rédiger ces manuels d'un nouveau genre.

Malheureusement, Global Equities Research n'a pas détaillé sa méthodologie, si ce n'est en précisant qu'elle est propriétaire. Nous pouvons également nous demander quelle est la part de téléchargements effectués par des curieux qui ne sont pas étudiants mais qui voulaient simplement en savoir plus. S'ils étaient majoritaires, le nombre de téléchargements retombera très vite, à mesure que l'effet "nouveauté" s'estompera.

Enfin, il faut voir comment ces téléchargements se traduisent pour le chiffre d'affaires d'Apple. Les prix des manuels scolaires proposés peuvent aller jusqu'à 14,99 dollars, et d'autres peuvent être téléchargés gratuitement. A ce jour, on ne sait pas quelle part représente ces livres gratuits dans l'utilisation du service.

Publié par Simon Robic, le 23 Janvier 2012 à 17h48
 
31
Commentaires à propos de «350 000 manuels scolaires téléchargés dans l'iBooks Store d'Apple»
Inscrit le 23/07/2011
499 messages publiés
Bééééééééééééééhéhéééé
Inscrit le 05/11/2011
239 messages publiés
Mais ils sont sérieux quand ils disent qu'ils veulent que ça remplace les manuels scolaires?
Inscrit le 23/01/2012
1 messages publiés
L'avènement du livre numérique amène t'il la mort du marché d'occasion ? Revente des livres par les 5ème aux 6ème ? Ceux qui trouvaient dans ce système une procédure économique et écologique de la chose se retrouvent lésés.
De plus, je suppose que ces livres électroniques sont ultra-vérouillés : DRM, plateforme unique (celle de l'achat), revente ou prêt impossible.
Bref, un modèle économique qui devrait être interdit dans un système éducatif étatique.
Inscrit le 03/03/2011
42 messages publiés
Bééééééééééééééhéhéééé


Argumente pauvre écervelé!
Inscrit le 23/07/2011
499 messages publiés
_PHX, le 23/01/2012 - 18:53
Bééééééééééééééhéhéééé


Argumente pauvre écervelé!

très simple, les possesseurs d'iDevices comme d'accoutumés, on achetés (ou j'espère pris gratuitement) des manuels auxquels ils n'avait pas forcement besoin à la manière des 5 iPhones sortis qui (soyons franc) ne vaut pas son prix pour le peu qu'il fait nativement. Dès qu'une nouveauté sort de l'Église Apple, faut se jeter dessus. On peut voir ça comme des moutons près de leur bergerie qui, si un mouton s'éloigne, sera perdu à jamais.
donc : béééhéhéhééééééééééééééééééé
Inscrit le 23/02/2011
431 messages publiés
Numériser des livres scolaires, on n'a attendu personne pour y penser, le faire est plus compliqué. Je serais pas contre si c'était l'état ou directement les éditeurs qui le proposaient.

Sur l'iPad ? Et puis quoi encore ?
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Je n'ai jamais vu un môme se faire péter la gueule à la sortie de l'école pour se faire voler son cartable avec son bouquin de math et son cahier de français.
Grâce à Apple, les gamins vont maintenant pouvoir se faire agresser pour se faire piquer leur iPad "scolaire".
Inscrit le 24/01/2013
2 messages publiés
bonjour à tous !!!
en tant que maman j'ai cette même crainte de voir mes enfants se faire agresser pour leur prendre leur e-book, mais j'aimerai voir les choses autrement pourquoi tous les élèves et étudiants n'aurai pas droit à l'e-book avec une sorte de location selon le quotient familiale géré par l'éducation nationale, ça éviterai tous ces petits avec des sacs 10 fois trop grands et trop lourds pour eux...quand je vois que moi qui est deux grands gabaris en 2nde et en 5ème et que des douleurs de dos apparaissent déjà qu'est ce que les "petits gabaris" doivent endurer!!!
Inscrit le 03/03/2011
42 messages publiés
_PHX, le 23/01/2012 - 18:53
Bééééééééééééééhéhéééé


Argumente pauvre écervelé!

très simple, les possesseurs d'iDevices comme d'accoutumés, on achetés (ou j'espère pris gratuitement) des manuels auxquels ils n'avait pas forcement besoin à la manière des 5 iPhones sortis qui (soyons franc) ne vaut pas son prix pour le peu qu'il fait nativement. Dès qu'une nouveauté sort de l'Église Apple, faut se jeter dessus. On peut voir ça comme des moutons près de leur bergerie qui, si un mouton s'éloigne, sera perdu à jamais.
donc : béééhéhéhééééééééééééééééééé


Je retire le mot écervelé.

Je sais pas, échanger des kilos de livre a trimbaler chaque jours par un pad et qui peuvent être mis a jours sans racheter quelques nouveau kilos, j'appele ca une belle évolution. Qu'Apple, avec leurs manière plus que douteuse aient été les premiers a le faire, tant mieux car les autres suivrons pour proposer autre chose, mieux ou pire. On peut critiquer Apple, mais ils reste pionner (Ipad, Ipod, Icloud, etc) et les autre s'alignent. Qu'on aime ou pas, ils faut reconnaitre qu'Apple a fait beaucoup pour nous simplifier l'informatique.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
_PHX, le 23/01/2012 - 20:48
tant mieux car les autres suivrons pour proposer autre chose, mieux ou pire.



Trop tard ils pourront pas , ils vont nous pondre le i-brevet livre scolaire et attaquer en justice toute tentative de "copie"
Inscrit le 03/03/2011
42 messages publiés
_PHX, le 23/01/2012 - 20:48
tant mieux car les autres suivrons pour proposer autre chose, mieux ou pire.



Trop tard ils pourront pas , ils vont nous pondre le i-brevet livre scolaire et attaquer en justice toute tentative de "copie"


C'est malheureusement ce qui va arriver! C'est le côté obscure de la force d'Apple.
Inscrit le 16/02/2010
22 messages publiés
En attendant la version google gratuite sponsorisée par les mots-clés.. Puis viendra la version microsoft avec skype intégré..

Apple ou l'art de nous vendre des choses accessibles gratuitement.
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
C'est vraiment une honte si l'éducation nationale cautionne des iPad au lieu des manuels scolaires. Déjà ça enferme tout le monde dans un écosystème très fermé à la Apple. Quid des cours de SVT sur les problème liés à la transexualité et à l'identité ? ça sera censuré par Apple ça à cause de leur bonne morale à la con qu'ils veulent imposer quand on voit ce qu'il se passe sur le AppTrapPigeon pour les iDaubes. En plus prendre la tablette la plus chère avec un système de DRM répressif. Apple fait définitivement partie des entreprises les plus détestables.
[message édité par petitepoupee le 24/01/2012 à 08:40 ]
Inscrit le 24/01/2013
2 messages publiés
bonjour,
c'est vrai qu'il ne faudrait pas qu'il n'y ai que apple à proposer ça , on devrait avoir un e-book de son choix vide dans lequel un site nous donnerai la possibilité de télécharger les livres correspondant à l'année scolaire...
ce serait quand même une bonne évolution dans le sens ou tous ces livres transportés , abîmés et jetés finalement c'est beaucoup de déchets et d'arbre et d'encre et tout et tout... en plus nos enfants sont de cette génération moderne qui utilise un pc comme moi j'utilisais un tourne disque...lol...
Inscrit le 17/08/2009
235 messages publiés
Joli, le AppTrapPigeon.
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
Pourquoi vous vous en étonnez, c'est de l'économie de la connaissance .
Je tien aussi à rappeler que dans les années 90, quand on parlait "d'autoroutes de l'information (pour l'économie de la connaissance)" on parlait d'un système minitel tout contrôlé pour que les vendeurs puissent y faire leur beurre.
Seul des terminaux stupides ou contrôlé comme l'iPad branché sur des réseaux centralisés et/ou contrôlés permet à des gens de se faire des couilles en or avec le savoir.
Internet et son modèle acentré ou chacun peu diffuser le/son savoir librement n'a fait que retarder l'échéance.

Le marchand est toujours celui qui arrive après le colonisateur et le soldat.
Dites les gens sur Numérama, ça ne vous intéresse pas un petit papier la dessus.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Je n'ai jamais vu un môme se faire péter la gueule à la sortie de l'école pour se faire voler son cartable avec son bouquin de math et son cahier de français.
Grâce à Apple, les gamins vont maintenant pouvoir se faire agresser pour se faire piquer leur iPad "scolaire".


Non par contre le gamin se pète le dos. Encore une fois le livre électronique n'est pas la chasse gardée de Apple, d'autres expériences ont été menées en Irlande et aux Pays Bas avec des liseuses plus ouvertes comme le Irex qui disposait du tactile et de fonctionnalités réseau pour le plus grand bonheur des têtes brunes et blondes qui n'avaient plus qu'une pochette de quelques centaines de grammes à déplacer en lieu et place de cartables de 10 kilos...

"Numérama : réfléchir sur le numérique", mouais à en lire certains j'ai l'impression d'être sur Silexorama.fr Non à Apple mais oui à une dématérialisation sur du matériel plus ouvert et moins énergivore.
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Non à Apple mais oui à une dématérialisation sur du matériel ouvert sans DRM et pouvant être partagé et très peu énergivore. (donc avec affichage à billes)

Image IPB

Quand à se péter le dos, les casiers ça existe, idem, il est aussi possible de scinder les livre en deux plus léger.
Je trouve ça dommage d'habituer trop vite les gens au bidules électroniques, le livre à aussi ses avantages . Image IPB
[message édité par Zergy le 24/01/2012 à 11:00 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Zergy, le 24/01/2012 - 10:59
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Non à Apple mais oui à une dématérialisation sur du matériel ouvert sans DRM et pouvant être partagé et très peu énergivore. (donc avec affichage à billes)

Image IPB

Quand à se péter le dos, les casiers ça existe, idem, il est aussi possible de scinder les livre en deux plus léger.
Je trouve ça dommage d'habituer trop vite les gens au bidules électroniques, le livre à aussi ses avantages . Image IPB


Même avec les casiers le cartable restait un vrai fléau à mon époque et ce ne sont pas des neveux aux études qui viendront dire le contraire... Je te passes les professeurs qui ont leurs préférences pour les cahiers quand d'autres acceptent le classeur mais demandent d'amener la totalité des fiches de l'année...

Moi aussi je trouve ça dommage d'habituer les gens aux bidules électroniques, d'ailleurs heureusement que nous sommes en train d'échanger de vive voix et pas sur cette infâme hérésie qu'est Internet...
Inscrit le 28/05/2009
1276 messages publiés
DADV, le 24/01/2012 - 11:15
Moi aussi je trouve ça dommage d'habituer les gens aux bidules électroniques, d'ailleurs heureusement que nous sommes en train d'échanger de vive voix et pas sur cette infâme hérésie qu'est Internet...

Je parlais d'habituer trop vite. Pour cahiers/classeurs, désolé, mais la prise de note est plus rapide par écrit, et il faut bien apprendre au gens à écrire sur papier. Quand aux professeurs qui demande d'amener toutes les fiches de l'année, jamais connu, au pire, tu les emmerdes et tu ne le fait pas.
[message édité par Zergy le 24/01/2012 à 11:35 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Zergy, le 24/01/2012 - 11:35
DADV, le 24/01/2012 - 11:15
Moi aussi je trouve ça dommage d'habituer les gens aux bidules électroniques, d'ailleurs heureusement que nous sommes en train d'échanger de vive voix et pas sur cette infâme hérésie qu'est Internet...

Je parlais d'habituer trop vite. Pour cahiers/classeurs, désolé, mais la prise de note est plus rapide par écrit, et il faut bien apprendre au gens à écrire sur papier. Quand aux professeurs qui demande d'amener toutes les fiches de l'année, jamais connu, au pire, tu les emmerdes et tu ne le fait pas.


http://www.upelfb.co...bles-au-college

"La mise à disposition d'un casier par élève au collège est une bonne mesure mais elle ne résoud pas le problème du trajet école/domicile pour les élèves qui viennent à pied ou prennent le bus de ville."

Une étude de 1996 qui signalait des cartables dépassant les 10 kg, les casiers existaient déjà à l'époque.

http://www.ladocumen...071732/0000.pdf

Depuis, la situation ne s'est pas vraiment améliorée, d'où la volonté d'aller vers un "cartable électronique" (et pas cartable Apple).

Wikipedia est ton ami : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cartable
Inscrit le 19/05/2011
1209 messages publiés
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Je n'ai jamais vu un môme se faire péter la gueule à la sortie de l'école pour se faire voler son cartable avec son bouquin de math et son cahier de français.
Grâce à Apple, les gamins vont maintenant pouvoir se faire agresser pour se faire piquer leur iPad "scolaire".


+1

L'idée reste bonne malgré tout : 15 kg de livres, c'est lourd pour un gamin.
Inscrit le 02/07/2011
477 messages publiés
Il serait quand même important de rappeler que les histoires d'achats de publications ou ?uvres liés à certains appareils ou magasins en ligne ne sont en rien une fatalité, qu'autre chose serait possible, et qu'il ne s'agit même pas d'histoire de formats(--cf web--), mais
avant tout de structure entre acteurs et du besoin d'une nouvelle fonction, un peu plus développé ci dessous :
http://iiscn.wordpre...umerique-draft/
Laisser deux ou trois monstres à approche " verticale " phagocyter le marché du contenu légal et payant quand quasiment TOUT est là pour qu'il en soit autrement et tout simplement ridicule.
Approche "verticale" (contenu lié à machine, fabriquant de machines, magasins en ligne, les deux ou autres), c'est à dire approche consistant à lier contenu et tuyaux (ou infrastructure technique en général terminaux y compris) qui était déjà celle d'un J2M par exemple. Avec tout ce que cela veut dire en termes de positions dominantes (propres règles de censure(apple), pourcentages obligés vis à vis des créateurs/éditeurs(apple, amazon), gg se positionnant sur le contenu payant et commencant à retirer les liens MU et autres des résultats de recherche, compte facebook obligatoire pour service spotify, etc, etc).

Et ne pas oublier que derrière tout cela il y aussi la bataille rangée autour de l'identité sur le net (utilisation compte facebook twitter g+ etc pour se loguer sur quasi tous les sites), et peut-être pourrait-t-on rappeler à ce sujet que le fait que cela se limite à deux ou trois monstres (prônant en plus le non anonymat et vente données personnelles) n'est en rien une fatalité :

http://iiscn.wordpre...-mauvaise-idee/

Quant à l'histoire Megaupload, peut-être cela calmera un peu les légendes "internet c'est pas centralisé etc", voir même pourquoi pas on peut toujours rêver, calmera aussi le viol ou détournement du terme virtuel depuis les mid nineties ...
http://iiscn.wordpre...age-hadopi-etc/
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
yt75, le 24/01/2012 - 13:42
Il serait quand même important de rappeler que les histoires d'achats de publications ou ?uvres liés à certains appareils ou magasins en ligne ne sont en rien une fatalité, qu'autre chose serait possible, et qu'il ne s'agit même pas d'histoire de formats(--cf web--), mais
avant tout de structure entre acteurs et du besoin d'une nouvelle fonction, un peu plus développé ci dessous :
http://iiscn.wordpre...umerique-draft/
Laisser deux ou trois monstres à approche " verticale " phagocyter le marché du contenu légal et payant quand quasiment TOUT est là pour qu'il en soit autrement et tout simplement ridicule.
Approche "verticale" (contenu lié à machine, fabriquant de machines, magasins en ligne, les deux ou autres), c'est à dire approche consistant à lier contenu et tuyaux (ou infrastructure technique en général terminaux y compris) qui était déjà celle d'un J2M par exemple. Avec tout ce que cela veut dire en termes de positions dominantes (propres règles de censure(apple), pourcentages obligés vis à vis des créateurs/éditeurs(apple, amazon), gg se positionnant sur le contenu payant et commencant à retirer les liens MU et autres des résultats de recherche, compte facebook obligatoire pour service spotify, etc, etc).

Et ne pas oublier que derrière tout cela il y aussi la bataille rangée autour de l'identité sur le net (utilisation compte facebook twitter g+ etc pour se loguer sur quasi tous les sites), et peut-être pourrait-t-on rappeler à ce sujet que le fait que cela se limite à deux ou trois monstres (prônant en plus le non anonymat et vente données personnelles) n'est en rien une fatalité :

http://iiscn.wordpre...-mauvaise-idee/

Quant à l'histoire Megaupload, peut-être cela calmera un peu les légendes "internet c'est pas centralisé etc", voir même pourquoi pas on peut toujours rêver, calmera aussi le viol ou détournement du terme virtuel depuis les mid nineties ...
http://iiscn.wordpre...age-hadopi-etc/


Alors là gros +1 ! Le problème ne vient pas du média/format mais de ceux qui s'en emparent pour les mettre sous clé. Face à ça il nous faut privilégier, en complément de l'open source et du libre, l'open hardware. De ce côté là j'ai de bonnes espérances avec des projets comme Allwinner ou Raspberry. Il ne serait pas idiot d'imaginer un reader pris en charge et conçu par des gens mandatés par l'éducation nationale. Les éditeurs, si il veulent continuer à vendre, devront alors se plier aux besoins et non l'inverse.

L'open hardware fait de plus en plus parler de lui et j'espère que les futurs pouvoirs publics sauront en tirer parti. Monsieur Hollande, de grâce, jetez les iPad 2 de Corrèze !
Inscrit le 03/10/2011
6097 messages publiés
Mehmnoch, le 24/01/2012 - 12:26
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Je n'ai jamais vu un môme se faire péter la gueule à la sortie de l'école pour se faire voler son cartable avec son bouquin de math et son cahier de français.
Grâce à Apple, les gamins vont maintenant pouvoir se faire agresser pour se faire piquer leur iPad "scolaire".


+1

L'idée reste bonne malgré tout : 15 kg de livres, c'est lourd pour un gamin.
Les livres à la maison et un retroprojecteur en classe, ça coûte moins cher que 40 iPad + 400 bouquins au tarif Apple.

@zig : ça arrive pour un blouson ou une paire de pompes
[message édité par Centaurien le 24/01/2012 à 16:09 ]
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Centaurien, le 24/01/2012 - 16:08
Mehmnoch, le 24/01/2012 - 12:26
zig, le 23/01/2012 - 20:46
Je n'ai jamais vu un môme se faire péter la gueule à la sortie de l'école pour se faire voler son cartable avec son bouquin de math et son cahier de français.
Grâce à Apple, les gamins vont maintenant pouvoir se faire agresser pour se faire piquer leur iPad "scolaire".


+1

L'idée reste bonne malgré tout : 15 kg de livres, c'est lourd pour un gamin.
Les livres à la maison et un retroprojecteur en classe, ça coûte moins cher que 40 iPad + 400 bouquins au tarif Apple.

@zig : ça arrive pour un blouson ou une paire de pompes


Y a pas que les iPad justement, le combo Ereader tactile + tableau interactif semble bien fonctionner dans les écoles pilotes. Et puis le vidéo projecteur entraîne le même genre de soucis, le droit à la copie privée que les grands éditeurs français défendent bec et ongle, si bien que le corps professoral sait qu'il est "illégal" de photocopier la plupart des documents fournis au élèves, mais ils n'ont pas le choix.
Inscrit le 03/10/2011
6097 messages publiés
Peut-on dire qu'un flux de photons est une copie ? Je ne parle pas de photocopie mais de rétroprojecteur, tu sais le truc que quand tu l'éteins, y-a plus rien qui s'affiche.
Sinon penses-tu que les iBook d'Apple puissent être compatibles avec des produits non fabriqués par Apple, ça serait une nouveauté.
Inscrit le 31/05/2011
374 messages publiés
Centaurien, le 24/01/2012 - 18:10
Peut-on dire qu'un flux de photons est une copie ? Je ne parle pas de photocopie mais de rétroprojecteur, tu sais le truc que quand tu l'éteins, y-a plus rien qui s'affiche.
Sinon penses-tu que les iBook d'Apple puissent être compatibles avec des produits non fabriqués par Apple, ça serait une nouveauté.


Déjà c'est un vidéoprojecteur, un rétro c'est encore autre chose. Ensuite je ne parlais pas des iBooks de Apple mais de livres mis à disposition sous d'autres formats et plateformes dans le monde des E-reader. Ensuite tu peux être sûr que les éditeurs auront les mêmes closes que pour leurs éditions papier : pas de reproduction, pas de partage à l'oeil... Tout comme ce qui se passe pour le cinéma puisque les professeurs n'ont, en théorie, pas le droit de diffuser une oeuvre obtenue sur un DVD / BD / VOD du commerce. Je constate et je suis loin d'être pour ce genre d'absurdité, pour ne pas dire conne...

Exemple d'un test pilote en Irlande dans une école de la ville de Dublin :

http://www.techcentr...e.aspx?id=12536
http://aldus2006.typ...s-de-joyce.html

C'était en 2008, depuis l'E-ink a fait le bon qu'on lui connaît avec des modèles couleur qui pointent le bout de leur nez et de plus en plus d'ouverture et de support de divers formats, loin très loin d'Apple et de sa prison numérique.
Inscrit le 16/03/2013
1 messages publiés
Les livres, c'est lourd, c'est cher, ça ne se met pas à jours facilement, c'est limité (pas de multimédia).
Donc l'avenir, le progrès, c'est bien le manuel tactile. N'en déplaise à certain aigri ici.

Après, critiquer Apple est de bon ton depuis quelques temps. Réussite, jalousie, aigreur encore ! Va savoir.
Personnellement, je pense que cette société précurseur et inventive à apporter énormément dans notre société et la critique systématique commence à me gonfler grave !
[message édité par iSteph le 16/03/2013 à 14:43 ]
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 16/03/2013 à 15:49
Les livre numérique c'est facile à modifier sans rien dire à personne, voire a faire disparaitre. Pratique.
Inscrit le 07/09/2013
1 messages publiés
maman d'enfants dys (dysgraphiques, dyslexiques et dysorthographiques, dyspraxiques ...) informaticienne de formation bidouilleuse tous systèmes confondus (unix, linux, windows) il n'y a eu que chez Apple que j'ai trouvé en condensé les outils nécessaires pour mes enfants:

1) pour la prise de note, le clavier est plus facile pour eux, car le crayon est plus problématique: ils ne peuvent pas se relire. si la prise de note n'est pas suffisante, ils prennent en photo soit le tableau, soit le cahier du voisin

2) pour l'accès aux documents: ils peuvent agrandir à leur convenance les documents à lire que ce soit en modifiant la taille des caractères ou en zoomant sur l'écran

3) écriture prédictive ... parfois le mot est changé, mais plus souvent cela leur corrige beaucoup de fautes d'orthographe !

4) ils peuvent compléter les fichiers pdf en écrivant dessus soit au clavier soit au stylet

5) tous les livres, dicos y compris à portée de main en permanence

6) l'option acessibilité leur permet d'écouter leurs livres (voix peu sympathique, mais c'est mieux que de ne pas lire)

6) le poids !!

maman qui a sauvé ses enfants graçe à cet iBidule ! merci à Apple et au super dyslexique qu'était Steve Jobs !
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5