Publié par Julien L., le Jeudi 20 Octobre 2011

Interdiction de l'iPhone 4S en France : l'audience reportée

L'audience demandée par Samsung pour interdire la commercialisation des iPhone 4S a été reportée au 15 novembre. La juge en charge du dossier doit collecter de nouvelles informations. Samsung accuse Apple d'enfreindre deux de ses brevets avec son nouveau smartphone.

Au début du mois d'octobre, Samsung avait annoncé son intention d'interdire la commercialisation en France des nouveaux iPhone 4S. Le constructeur sud-coréen, en guerre commerciale contre Apple, avait alors affirmé que le nouveau smartphone d'Apple "viole de manière évidente [sa] propriété intellectuelle" et "pille [sa] technologie". Un recours en référé avait été déposé par Samsung.

Il faudra patienter encore quelques semaines avant de savoir si l'iPhone 4S sera interdit ou non en France. L'audience réclamée par Samsung a en effet été renvoyée au 15 novembre prochain. Selon Bloomberg, qui rapporte l'information, la juge Marie-Christine Courboulay souhaite en savoir plus sur un accord entre Samsung et Qualcomm, une firme spécialisée dans la conception et la production de processeurs pour smartphones.

"Il sera impossible pour Apple de vendre ses 'iProduits' avec des fonctions de télécommunications, sans utiliser nos brevets", avait affirmé à l'époque Samsung. L'entreprise asiatique estime que l'iPhone 4S viole en particulier deux brevets portant sur la technologie W-CDMA (Wideband Code Division Multiple Access Evaluation), une norme utilisée pour la téléphonie mobile de troisième génération.

Samsung a un intérêt tout particulier à agir en France, puisque le fabricant est numéro un sur le marché des smartphones dans l'Hexagone. Ses derniers résultats lui permettent d'atteindre un peu plus de 43 % du marché en volume et près de 36 % en valeur. Une place que Samsung entend bien conserver, en mettant un maximum de bâtons dans les roues à son principal adversaire.

Publié par Julien L., le 20 Octobre 2011 à 17h45
 
16
Commentaires à propos de «Interdiction de l'iPhone 4S en France : l'audience reportée»
Inscrit le 12/05/2005
133 messages publiés
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.
Inscrit le 15/08/2008
2846 messages publiés
C'est bizarre quand même. Quand il s'agit de bloquer les appareils samsung ou autres ça se passe assez bien (pas parfait mais presque), mais quand ils faut bloquer Apple, c'est la galère.
A croire que les juges et consorts sont pro Apple.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
A croire que les juges et consorts sont pro Apple.

Ou que les juristes de Samsung savent moins bien monter un dossier que ceux d'Apple.
Inscrit le 19/10/2009
6452 messages publiés
Oui, ils savent même toshoper une image pour en modifier les proportions, histoire que ça ' ressemble ' un peu plus à leur matos...
Inscrit le 20/10/2011
33 messages publiés
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.
[message édité par Francis Vost le 20/10/2011 à 20:11 ]
Inscrit le 20/10/2011
1 messages publiés
francis tes sur numerama là.
tu sait c'est pas les rois de l'objectivité!!!!!
Inscrit le 04/05/2009
1157 messages publiés
Beaucoup trouve "bizarre" la stratégie d'Apple de ne pas avoir d'usine en propre et de passer exclusivement par des sous-traitant pour la fabrication du hardware.

Mais c'est aussi pour des raisons juridiques. Ainsi on profite du portefeuille de brevets du sous traitant ainsi que ses contrats de licences.
Inscrit le 30/05/2010
382 messages publiés
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.


et apple est le roi du royaume des bisounours avec ses proces.... ben voyons
Inscrit le 02/04/2011
113 messages publiés
Francis, le 20/10/2011 - 19:36
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.



C'est inexact ce que tu dis... Samsung n'a pas le droit en raison d'un engagement (parce que c'est un standard) de refuser un accord de licence à un "juste prix" mais Apple n'a pas fait de demande de licence et a juste utilisé le brevet sans pour autant en payer les droits d'utilisation induits... Samsung peut donc "retarder" la commercialisation de l'Iphone au mieux mais ne pourra pas l'interdire totalement... Attention à l'utilisation des gros mots, que tu fais("désinformation" entres autres...)....
Inscrit le 15/07/2011
593 messages publiés
zig, le 20/10/2011 - 18:54
A croire que les juges et consorts sont pro Apple.

Ou que les juristes de Samsung savent moins bien monter un dossier que ceux d'Apple.


Dans la mesure ou il s'agit d'une procédure d'urgence, ils ne seraient pas bien doués en effet. Je suis du même avis, il y a urgence, et urgence visiblement.
Inscrit le 04/05/2009
1157 messages publiés
L'injusticier, le 20/10/2011 - 23:03
Francis, le 20/10/2011 - 19:36
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.



C'est inexact ce que tu dis... Samsung n'a pas le droit en raison d'un engagement (parce que c'est un standard) de refuser un accord de licence à un "juste prix" mais Apple n'a pas fait de demande de licence et a juste utilisé le brevet sans pour autant en payer les droits d'utilisation induits... Samsung peut donc "retarder" la commercialisation de l'Iphone au mieux mais ne pourra pas l'interdire totalement... Attention à l'utilisation des gros mots, que tu fais("désinformation" entres autres...)....

Sauf que Apple n'a pas besoin de cette licence...
Pourquoi ? Car il ne fabrique pas le composant (puce 3G) qui nécessite le brevet en question.
Il ne fait que l'integrer dans son téléphone.
Et seul le fabricant d'un produit soumis à un brevet doit posséder une licence pour ce dit brevet.
Ce qui est le cas de Qualcomm qui possède un accord avec Samsung...

Si Samsung pouvait vraiment attaqué Apple sur ce brevet cela reviendrait par exemple à dire que Rambus doit recevoir des royalties de l'intégralité des fabricants d'ordinateur, de smartphone, etc... car ils utilisent tous de la ram car il possède des brevets dessus.
Heureusement ceci est complètement absurde et seul le fabricant de la barrette de ram paye des royalties et pas aussi l'intégrateur.
[message édité par plop42 le 21/10/2011 à 01:03 ]
Inscrit le 03/06/2011
341 messages publiés
Francis, le 20/10/2011 - 19:36

Ca serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.


Et ce serait pas mal que tu lises tous les articles avant de raler, ils ont dit exactement la meme chose que toi dans plusieurs articles passes.
La desinformation je ne suis pas certains qu'elle soit la ou tu le pretends !
Inscrit le 29/09/2010
182 messages publiés
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.


a voila un joli ramassis bien condensé d article lu a l arrache ... !
Inscrit le 11/03/2009
1651 messages publiés
Comment peut-on violer une norme ?
Inscrit le 25/05/2011
548 messages publiés
Le pire, c'est qu'en supposant que Samsung gagne, ils seront à plus de 50% des ventes (Volume), et se feront attaqués pour cela (car c'est interdit). Le serpent n'a pas finit de se mordre la queue..!
Inscrit le 20/10/2011
33 messages publiés
L'injusticier, le 20/10/2011 - 23:03
Francis, le 20/10/2011 - 19:36
Ce serait vraiment un excellent retour de bâton. Pourvu que ça se réalise. Ca rééquilibrerait les forces et peut-être obligerait les entreprises à agir de manière responsable.


Non : Samsung base son argumentation sur un brevet restrain par une convention anti monopolistique, qui oblige Samsung a laisser les concurrents à utiliser cette technologie si il payent une licence "à juste prix", et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states.

Donc Samsung est totalement dans son tort en engageant une procedure abusive dans le seul but de diffamer Apple, et ça serait bien que les sites informatiques se renseignent un minimum et publient des articles dignes de ce nom au lieu de tomber dans l'approximation et la désinformation concernant cette stupide guerre des brevets.



C'est inexact ce que tu dis... Samsung n'a pas le droit en raison d'un engagement (parce que c'est un standard) de refuser un accord de licence à un "juste prix" mais Apple n'a pas fait de demande de licence et a juste utilisé le brevet sans pour autant en payer les droits d'utilisation induits... Samsung peut donc "retarder" la commercialisation de l'Iphone au mieux mais ne pourra pas l'interdire totalement... Attention à l'utilisation des gros mots, que tu fais("désinformation" entres autres...)....


Quand j'écris : et en l'occurrence Qualcomm qui fabrique la puce pour apple, paye déjà cette licence, et il est interdit de faire payer des licences en cascade en europe et aux states. ça veut dire quoi pour toi ?

sérieusement faudrait apprendre à lire heinâ€
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Octobre 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6