L'éditeur de Morpheus, StreamCast Networks, a annoncé la semaine dernière le lancement d'une plateforme payante. Baptisée Peer Response, elle vient se surposer au réseau NeoNet créé par l'éditeur.

Le meilleur moyen de vendre du contenu aux utilisateurs de logiciels de Peer-to-Peer, c’est problablement de les laisser utiliser ces derniers. Jusqu’à présent, les industries culturelles ont tout fait pour écarter les internautes des Kazaa, Morpheus et autres eDonkey, dans le but de les convaincre d’utiliser des plateformes 100 % légales type iTunes Music Store ou Rhapsody.

Mais les accords de distribution au sein des réseaux P2P classiques commencent à se nouer. Ainsi StreamCast Networks a annoncé le lancement de Peer Response, « une plateforme de distribution flexible qui fournit des méthodes multiples de rémunération pour les fichiers autorisés de média numériques qui sont retournés au sein des résultats de recherche« . La solution de l’éditeur de Morpheus permet ainsi de garder l’utilisateur dans un environnement ouvert et décentralisé, tout en lui proposant en priorité les contenus payants ou promotionnels injectés sur le réseau par les ayant droits.

Les éditeurs bénéficieront d’outils dédiés pour publier leurs contenus, tandis que pour faciliter le paiement, StreamCast s’est associé à Media Global Infrastructure et sa filiale NewGenPlay, historiquement attachée à IBM. Peer Response incluera ainsi un « eWallet », un porte-feuille électronique où les utilisateurs pourront venir piocher en un clic. Softwrap, Intent Media Works, TryMedia, Weed et Gametrailers.com font parti des partenaires.

Un catalogue de plus d’un million de fichiers légitimes est attendu sur Peer Response d’ici les prochains mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés