Pas encore sorti, ni même annoncé, l'iPhone 5 est déjà dans le collimateur de Samsung. L'entreprise sud-coréenne, qui est engagée dans une vaste bataille judiciaire contre Apple, compte s'attaquer au futur produit de la marque à la pomme. Elle espère en particulier obtenir l'interdiction de vente en Corée du Sud... et dans d'autres pays.

Objet de toutes les rumeurs, même les plus folles, l’iPhone 5 pourrait bien connaître un début de carrière assez compliqué. Le prochain smartphone d’Apple pourrait en effet être la cible d’une action en justice de la part de Samsung. La menace, relayée par la presse sud-coréenne, a de quoi surprendre puisque le téléphone n’a pas encore été officiellement présenté par la firme à la pomme.

D’après le Korea Times, qui s’appuie sur les déclarations d’un employé de Samsung, la firme sud-coréenne compte amener le conflit sur le terrain des brevets liés aux technologies sans fil. Visiblement, l’entreprise asiatique dispose d’informations spécifiques sur certains éléments techniques présents dans l’iPhone 5 et semble convaincue que ces derniers violent sa propriété intellectuelle.

« Il sera impossible pour Apple de vendre ses ‘iProduits’ avec des fonctions de télécommunications, sans utiliser nos brevets » a poursuivi Samsung, qui a donc pour unique objectif de bloquer l’import de l’iPhone 5, au moins en Corée du Sud. L’entreprise doit toutefois se contenter pour l’heure de tirer des plans sur la comète, puisque non seulement le smartphone n’est pas sorti mais en plus il faut que la justice tranche en sa faveur.

Si le plan de Samsung fonctionne, il pourrait causer beaucoup de tort à Apple. En effet, l’entreprise américaine compte énormément sur son futur smartphone. Destiné à succéder à l’iPhone 4, il devrait connaître une carrière commerciale à la hauteur. Même si la Corée du Sud n’est pas son principal marché, une interdiction de vente pourrait contrarier les ambitions d’Apple.

L’escalade judiciaire entre les deux sociétés se poursuit donc et s’aggrave En effet, Samsung, qui a connu plusieurs revers devant les tribunaux ces derniers semaines, en est pour le moment réduit à menacer le prochain smartphone d’Apple. Nul doute qu’à ce rythme, la firme de Cupertino finira par faire la même chose et préparera une action en justice contre un éventuel Samsung Galaxy SIII.

À l’heure actuelle, Apple et Samsung sont liés par une vingtaine de procédures réparties dans près de dix États différents. Dernièrement, la firme sud-coréenne a déposé une plainte à Paris contre Apple pour violation de technologies liées à la 3G, tandis que la firme de Cupertino a riposté au Royaume-Uni contre une action en justice démarrée en juin par Samsung.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés