Alors que l'on peine parfois en France à trouver les références au numérique dans les programmes des candidats à la présidentielle, Barack Obama en fait une priorité pour relancer l'emploi outre Atlantique.

Barack Obama a présenté le 8 septembre un plan de 447 milliards de dollars pour lutter contre le chômage qui atteint les 9 % de l’autre côté de l’Atlantique. Dans ce plan, de nombreux points sont liés au numérique.

Dans l’éducation, tout d’abord, où Barack Obama propose de moderniser plus de 35 000 écoles en les dotant de laboratoires et de classes « internet ready », pour un montant de 25 milliards. La priorité irait aux écoles rurales alors que le gouvernement français a fait le choix de ne pas renouveler le plan « Ecoles numériques rurales ». Cela permettrait, selon le gouvernement américain, de moderniser les écoles tout en créant de l’emploi, même si une récente étude met en cause l’efficacité de ces programmes.

Autre point abordé, l’accès à Internet et aux services en ligne. Il propose la mise en place d’un haut-débit sans fil pour au moins 98 % des Américains, même dans les zones isolées. Dans le même temps, le Président veut libérer de nouvelles fréquences, mises aux enchères, comme le fait en France le gouvernement avec les licences 4G. Enfin, Barack Obama veut développer l’e-administration et charge son DSI de lancer, sous 90 jours, un portail en ligne permettant un meilleur accès aux services publics pour les petites entreprises.

On sait qu’Internet avait été décisif dans l’élection du Président américain, qui semble aujourd’hui le considérer comme stratégique pour son pays.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés