Samsung, qui avait reçu l'ordre de ne plus commercialiser sa tablette Galaxy Tab en Europe, pourra remettre sur le marché sa tablette, sauf en Allemagne. Le temps d'attendre le procès que lui intente Apple pour copie de l'iPad.

Nouvelle étape dans la guerre qui oppose Apple aux constructeurs de téléphones et tablettes sous Android. Alors qu’il y a quelques jours la firme de Cupertino obtenait de la justice allemande qu’elle interdise à Samsung la commercialisation de son Galaxy Tab 10.1 en Europe, un nouveau jugement libère à nouveau le constructeur sud-coréen.

Selon le site Webwereld, relayé par Gizmodo, le tribunal d’instance de Dusseldorf a redonné de l’air à Samsung, en limitant l’ordre judiciaire à la seule Allemagne. Les tablettes tactiles Galaxy Tab pourront donc être de nouveau commercialisées en Europe, sauf chez nos voisins d’Outre-Rhin. Le tribunal aurait assez logiquement imposé l’interdiction temporaire à la seule filiale allemande de Samsung, et non à l’ensemble du groupe ou à ses autres filiales européennes.

Apple, qui a déjà fait interdire le Galaxy Tab en Australie, reproche à la tablette coréenne d’être une copie de son iPad, et de violer ses droits de propriété industrielle. « Ce n’est pas par hasard que les derniers produits de Samsung ressemblent beaucoup à l’iPhone et l’iPad, de la forme du matériel à l’interface utilisateur, sans parler de l’emballage. Ce genre de copie flagrante est néfaste et nous avons besoin de protéger la propriété intellectuelle d’Apple lorsque des compagnies volent nos idées« , s’était agacée Apple dans un communiqué. L’affaire sera jugée au fond le 25 août prochain.

Et pour bien montrer à quel point le Galaxy Pad copie l’iPad… Apple semble avoir produit en justice un montage photo qui trahit la réalité, en modifiant les proportions de la tablette coréenne. Une bourde, ou une réelle volonté de tromper ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés