La bataille du paiement sans contact se fera également devant les tribunaux. Paypal a attaqué en justice Google suite à la présentation de son porte-feuille mobile, Google Wallet. Le site de paiement en ligne accuse le géant de la recherche d'avoir volé certains de ses secrets industriels et commerciaux en recrutant de anciens employés.

L’attaque n’aura pas tardé. Alors que Google a présenté son porte-feuille mobile sans contact, Google Wallet, Paypal a engagé une action en justice contre le géant américain. Le service spécialisé dans les paiements en ligne reproche à la firme de Mountain View d’avoir profité de secrets commerciaux et industriels transmis par deux anciens employés désormais chez Google.

Déposée jeudi devant le tribunal fédéral de San José, en Californie, la plainte se concentre sur Osama Bedier. D’après les informations de Bloomberg, Cet ancien cadre est accusé par Paypal d’avoir « volé des informations confidentielles » et de les avoir transmises à Google, alors à la recherche d’employés pour développer une solution de paiement sans contact et sur mobile.

L’autre personne dans le collimateur de Paypal se nomme Stephanie Tilenius. Ancienne cadre chez eBay, la société-mère de Paypal, elle est accusée d’avoir violé ses conditions contractuelles en recrutant Osama Bedier pour le compte de Google. Stephanie Tilenius n’était alors plus chez eBay depuis 2009. Elle n’avait alors pas le droit de recruter d’autres employés.

Or, celle-ci n’aurait pas respecté ses obligations contractuelles. Elle aurait mis Osama Bedier sur la piste en l’informant sur Facebook d’une « énorme opportunité » et en lui faisant suivre diverses informations par texto ou par courrier électronique afin de l’aider à obtenir un poste chez Google. La firme de Mountain View s’est contentée de déclarer dans un communiqué qu’elle n’avait pas encore pris connaissance de la plainte.

Interrogé par Edition Multimédi@, le directeur général de Google France a indiqué que le portefeuille mobile sans contact de Google allait être testé dès cet été aux Etats-Unis dans les villes de New York et de San Francisco. Une quarantaine d’enseignes commerciales participent à ces essais grandeur nature, dont Subway, Macy’s ou encore Toy’R US. L’arrivée de Google Wallet en France n’est pas encore annoncée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés