Publié par Julien L., le Mardi 10 Mai 2011

YouTube se lance dans la location de films

Google lance en partenariat avec les studios de cinéma un service de location de films sur YouTube. Pour l'heure essentiellement réservé aux internautes américaine, le service de VOD ajoute plus de 3 000 nouveaux films au catalogue actuel.

La mutation de YouTube se poursuit à grands pas. Google a annoncé lundi l'ouverture de son service de vidéo à la demande (VOD), en coopération avec les principaux studios de cinéma américains. Le partenariat conclu avec l'industrie cinématographique permet ainsi à la plate-forme d'ajouter plus de 3 000 nouveaux longs-métrages à son catalogue.

"Vous passez à peine 15 minutes par jour sur YouTube, et cinq heures par jour devant la télévision. À mesure que la séparation entre le 'en ligne' et le 'hors ligne' s'estompe, nous pensons que cela va changer" a prédit Salar Kamangar, le responsable de YouTube chez Google. L'entreprise américaine est donc bien décidée à jouer un rôle central dans cette révolution à venir.

Si le service de vidéo à la demande proposé par YouTube est accessible à l'ensemble des internautes, ce n'est pas le cas des contenus vidéos. Les studios de cinéma ont obtenu la mise en place d'un filtre géographique afin de limiter la diffusion des longs-métrages. À l'heure actuelle, l'essentiel du catalogue VOD est réservé aux internautes américains.

Le catalogue mêle à la fois des blockbusters récents (Inception, Harry Potter, 300...) à des films plus anciens (Les Affranchis, Scarface, Taxi Driver...). En revanche, aucune surprise du côté du tarif. Les prix proposés, 2,99 dollars pour le catalogue et 3,99 dollars pour les nouveautés, ressemblent à ceux pratiqués sur d'autres services, comme Facebook. Chaque film loué sera disponible pendant 30 jours ou 24 heures lorsque la lecture a débuté.

L'ouverture du service de vidéo à la demande survient un peu moins d'un mois après l'annonce de l'arrêt de Google Vidéo. La firme américaine a entrepris depuis le début de l'année de réorganiser son pôle vidéo en concentrant ses efforts sur YouTube. Dans le même temps, la plate-forme est en cours de réorganisation afin de laisser une place plus grande aux contenus professionnels et à la VOD.

Publié par Julien L., le 10 Mai 2011 à 11h26
 
51
Commentaires à propos de «YouTube se lance dans la location de films»
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Mouais bah va falloir s'aligner sur les prix de megavideo s'ils veulent vendre.
L-observateur, le 10/05/2011 - 11:29
Mouais bah va falloir s'aligner sur les prix de megavideo s'ils veulent vendre.

C'est combien pour la version sans interruption ?
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 11:43

L-observateur, le 10/05/2011 - 11:29
Mouais bah va falloir s'aligner sur les prix de megavideo s'ils veulent vendre.

C'est combien pour la version sans interruption ?


à 10¤ par mois ça fait réflechir quand on voit l'offre Youtube:

http://megavideo.com/?c=premium
L-observateur, le 10/05/2011 - 11:48
à 10¤ par mois ça fait réflechir quand on voit l'offre Youtube

Humm... ça fait 4/5 films par mois pour le même prix (en supposant que la conversion euro/dollar est honnête, ce qui n'est pas garantit) mais sans forfait (les forfaits, c'est bien quand on dépasse, mais pas terrible quand on fait moins).

Ca dépend des usages, mais pour bon nombre de personnes, YouTube est moins cher ou équivalent. Bref les deux offres ne ciblent pas le même marché (sans compter qu'il me semble que l'un n'est pas tout à fait sans risque, enfin, en théorie...)
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 12:10

L-observateur, le 10/05/2011 - 11:48
à 10¤ par mois ça fait réflechir quand on voit l'offre Youtube

Humm... ça fait 4/5 films par mois pour le même prix (en supposant que la conversion euro/dollar est honnête, ce qui n'est pas garantit) mais sans forfait (les forfaits, c'est bien quand on dépasse, mais pas terrible quand on fait moins).

Ca dépend des usages, mais pour bon nombre de personnes, YouTube est moins cher ou équivalent. Bref les deux offres ne ciblent pas le même marché (sans compter qu'il me semble que l'un n'est pas tout à fait sans risque, enfin, en théorie...)


Avec Megaupload le nombre de visonnages est illimité. Et faudra nous prouver que c'est illégal.
L-observateur, le 10/05/2011 - 12:23
Avec Megaupload le nombre de visonnages est illimité.

La question n'est pas de connaitre le maximum d'utilisation, mais l'utilisation réellement faite de ce service.
5 films par mois, c'est déjà beaucoup pour moi. Le service Youtube me reviendra moins cher que le service Megavideo (MegaUpload, c'est une autre histoire)

Et faudra nous prouver que c'est illégal.

Diffuser un contenu sous licence sans droits est illégal.
Chercher et visualiser un contenu en le sachant illégal est illégal.
Inscrit le 24/09/2008
116 messages publiés
on comprends pourquoi maintenant Free, orange et SFR voulaient pourrir la Bande passante de Youtube pour les faire raquer

techniques mafieuses
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
bebox, le 10/05/2011 - 11:50

on comprends pourquoi maintenant Free, orange et SFR voulaient pourrir la Bande passante de Youtube pour les faire raquer

techniques mafieuses


Bouygues offre un service de VOD et me pourrit pas (encore?) youtube. Même si un site entre en concurrence avec eux ce n'est pas une raison de nous pourrir la vie.
[message édité par L-observateur le 10/05/2011 à 11:57 ]
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
""la plate-forme est en cours de réorganisation afin de laisser une place plus grande aux contenus professionnels et à la VOD.""

à se que je sache , c est pas ça qui a fait son succes.ils vont où là ??
Inscrit le 03/03/2009
151 messages publiés
Supaire, encore du Flash et des DRM...
Inscrit le 24/09/2008
116 messages publiés
@L-obeservateur et surtout avec des plugin genre illimitux ou un nom comme ca sans payer on a meme pas de limitation alors ... lol ( bah oui quand on decide de ne pas payer , on paye pas , meme megavideo et consors )

apres il faut comparer ce qui est comparable c'est a dire comparer avec les offres dites legales dans le sens reconnues comme telle par les majors. quand on voit les prix VOD sur les Box de nos operateurs, de sony etc .. ca se tiens.

apres que ce passe t il si nos operateurs decident de pourrir la bande passante de la VOD de youtube comme ils le font maintenant ? qui paie le prejudice
Inscrit le 01/06/2007
214 messages publiés
""la plate-forme est en cours de réorganisation afin de laisser une place plus grande aux contenus professionnels et à la VOD.""

à se que je sache , c est pas ça qui a fait son succes.ils vont où là ??

En même temps, à un moment ou à un autre, faut bien qu'ils fassent de l'argent avec youtube...
Inscrit le 01/06/2007
214 messages publiés
L-observateur, le 10/05/2011 - 12:23
WickedFaith, le 10/05/2011 - 12:10

L-observateur, le 10/05/2011 - 11:48
à 10€ par mois ça fait réflechir quand on voit l'offre Youtube

Humm... ça fait 4/5 films par mois pour le même prix (en supposant que la conversion euro/dollar est honnête, ce qui n'est pas garantit) mais sans forfait (les forfaits, c'est bien quand on dépasse, mais pas terrible quand on fait moins).

Ca dépend des usages, mais pour bon nombre de personnes, YouTube est moins cher ou équivalent. Bref les deux offres ne ciblent pas le même marché (sans compter qu'il me semble que l'un n'est pas tout à fait sans risque, enfin, en théorie...)


Avec Megaupload le nombre de visonnages est illimité. Et faudra nous prouver que c'est illégal.

Je vois même pas comment tu peux penser que les machins type Megaupload peuvent être légaux.
Les ayant droits touchent leur part? Non? Donc c'est pas légal.
Et objectivement, tant qu'à télécharger, autant le faire sans donner de l'argent à des profiteurs. Soit tu donnes ton argent aux ayants-droit, soit tu donnes pas d'argent.
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Prouvez moi que Megavideo est illégal.
L-observateur, le 10/05/2011 - 13:37

Prouvez moi que Megavideo est illégal.

Tu biaises en déformant la phrase.

Megavideo diffuse des vidéos sans les droits, ce qui est illégal dès qu'on en a eu connaissance. Megavideo reste donc dans la marge hypocrite de la légalité en retirant, dès signalement, les contenus pour lesquels ils n'ont pas les droits.
Les utilisateurs, par contre, n'ont pas l'excuse de l'ignorance du contenu, puisqu'ils le recherchent spécifiquement. Ils peuvent évidemment se cacher hypocritement derrière la non-connaissance de l'absence d'accord avec les ayants droits, mais la jurisprudence sur la contrefaçon est claire: ceci ne dédouane pas l'utilisateur de sa responsabilité.

Ca te convient ?
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 13:48

L-observateur, le 10/05/2011 - 13:37

Prouvez moi que Megavideo est illégal.

Tu biaises en déformant la phrase.

Megavideo diffuse des vidéos sans les droits, ce qui est illégal dès qu'on en a eu connaissance. Megavideo reste donc dans la marge hypocrite de la légalité en retirant, dès signalement, les contenus pour lesquels ils n'ont pas les droits.
Les utilisateurs, par contre, n'ont pas l'excuse de l'ignorance du contenu, puisqu'ils le recherchent spécifiquement. Ils peuvent évidemment se cacher hypocritement derrière la non-connaissance de l'absence d'accord avec les ayants droits, mais la jurisprudence sur la contrefaçon est claire: ceci ne dédouane pas l'utilisateur de sa responsabilité.

Ca te convient ?


Donc (corrige moi si je me trompe), que je peux visionner à volonté des vidéos (ou des contenus) sur Megavideo sans enfreindre la loi. Mais comment les autorités peuvent-elles savoir ce que je regarde est-il légal ou illégal?
L-observateur, le 10/05/2011 - 13:55
Donc (corrige moi si je me trompe), que je peux visionner à volonté des vidéos (ou des contenus) sur Megavideo sans enfreindre la loi.

Certaines videos, oui.
Et tu peux visionner à volonté des vidéos (ou des contenus) sur Megavideo en enfreignant la loi.

Mais comment les autorités peuvent-elles savoir ce que je regarde est-il légal ou illégal?

Quelle importance ? Tu suis les lois uniquement à cause de la peur du gendarme, toi ? Bof...
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 13:59

L-observateur, le 10/05/2011 - 13:55
Donc (corrige moi si je me trompe), que je peux visionner à volonté des vidéos (ou des contenus) sur Megavideo sans enfreindre la loi.

Certaines videos, oui.
Et tu peux visionner à volonté des vidéos (ou des contenus) sur Megavideo en enfreignant la loi.

Mais comment les autorités peuvent-elles savoir ce que je regarde est-il légal ou illégal?

Quelle importance ? Tu suis les lois uniquement à cause de la peur du gendarme, toi ? Bof...


Du tout je me sers d'un service qui n'est pas illégal, ce n'est pas à moi de savoir si les droits ont été négociés ou pas. C'est comme quand tu regardes une télé sur le satellite ou le web ou écouter une radio, tu peux pas deviner si ce service est légal ou pas.

Après tu me diras que le service peut se retrancher derrière son TOS, http://megavideo.com/?c=terms , mais je ne fais que visionner un contenu qui pour moi est légal tant qu'il n'est pas déclaré illégal (faut saisir la nuance). Par ex. je peux traverser une pelouse ce n'est pas interdit de marcher dessus.
L-observateur, le 10/05/2011 - 14:16
Du tout je me sers d'un service qui n'est pas illégal, ce n'est pas à moi de savoir si les droits ont été négociés ou pas. C'est comme quand tu regardes une télé sur le satellite ou le web ou écouter une radio, tu peux pas deviner si ce service est légal ou pas.

Sauf que la jurisprudence sur la contrefaçon est claire à ce sujet.
Les conditions d'accès sont suffisamment inhabituelles pour que l'ignorance ne puisse pas être invoquée.

Par ex. je peux traverser une pelouse ce n'est pas interdit de marcher dessus.

Pourquoi prendre des parallèles aussi obscurs alors qu'il y en a des plus directs ?
Acheter un sac sans marque à 20€ sur un marché est légal (même si le vendeur n'a pas payé ses cotisations), acheter un sac Vuitton à 20€ sur un marché est illégal.
[message édité par WickedFaith le 10/05/2011 à 14:27 ]
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:26

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:16
Du tout je me sers d'un service qui n'est pas illégal, ce n'est pas à moi de savoir si les droits ont été négociés ou pas. C'est comme quand tu regardes une télé sur le satellite ou le web ou écouter une radio, tu peux pas deviner si ce service est légal ou pas.

Sauf que la jurisprudence sur la contrefaçon est claire à ce sujet.
Les conditions d'accès sont suffisamment inhabituelles pour que l'ignorance ne puisse pas être invoquée.

Par ex. je peux traverser une pelouse ce n'est pas interdit de marcher dessus.

Pourquoi prendre des parallèles aussi obscurs alors qu'il y en a des plus directs ?
Acheter un sac sans marque à 20¤ sur un marché est légal (même si le vendeur n'a pas payé ses cotisations), acheter un sac Vuitton à 20¤ sur un marché est illégal.


C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.
L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:42

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.


Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.
L-observateur, le 10/05/2011 - 15:03
Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.

Voir une différence entre les deux ne signifie pas que cette différence change qui que ce soit à la jurisprudence largement établie.
Mais si tu tiens à affirmer que l'exemple que j'ai donné n'est pas applicable, prouve-le.
Tant que tu ne l'auras pas fait, l'exemple est assumé bon.
Inscrit le 25/01/2007
2899 messages publiés
"Pour l'heure essentiellement réservé aux internautes américaine"

encore un cas flagrant de sexisme...

"Si le service de vidéo à la demande proposé par YouTube est accessible à l'ensemble des internautes, ce n'est pas le cas des contenus vidéos. Les studios de cinéma ont obtenu la mise en place d'un filtre géographique afin de limiter la diffusion des longs-métrages. À l'heure actuelle, l'essentiel du catalogue VOD est réservé aux internautes américains."

le service de vidéo à la demande VOD est accessible à l'ensemble des internautes mais un filtre géographique limite la diffusion des longs métrages, ce qui fait qu'à l'heure actuelle, la VOD est limitée aux ricains ?

hum hum
Inscrit le 10/05/2011
4 messages publiés
@ L-observateur
a la nuance près qu'en payant 10euros à Megavideo tu regardes des divx pourris si ce n'est pas des camcorders qui sont encore pires et surtout ILLEGAUX
bref, tu nourris le système mafieux
tandis que sur Youtube ce sera de la vod légale.
bref... chacun sa morale mais ensuite il ne faudra pas s'étonner de ne voir sortir que des productions de M... puisqu'il n'y aura plus de financement des films.
Inscrit le 10/05/2011
4 messages publiés
L-observateur, le 10/05/2011 - 13:37
Prouvez moi que Megavideo est illégal.


ils n'ont aucun accord avec aucun studio américain, aucune boite de prod française, aucun distributeur ou éditeur...
si ça ne te suffit pas (puisque je décèle chez toi une évidente mauvaise foi) on trouve sur Megavideo des films qui sont exploités en salles (aux us ou en france) alors que légalement il y a (en france) un délais de 4 mois après l'exploitation salles pour pouvoir être proposé en VOD... DONC FORCEMENT c'est illégal !
Inscrit le 10/05/2011
4 messages publiés
L-observateur, le 10/05/2011 - 15:03
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:42

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.


Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.


apparemment non.
puisque tu te retranches derrière un artifice pour justifier le fait de regarder des films illégalement.
puisque tu aimes les comparaisons ce que tu fais est équivalent à rentrer dans une salle de cinéma par la sortie de secours pour regarder un film gratuitement.
si tu veux rentrer dans la salle par l'entrée, tu payes ta place
si tu veux un dvd, idem, tu le payes
vod sur Box pareil
vod illimités, les ayants droits sont rémunérés par l'opérateur auprès de qui tu as souscrit un abonnement, donc tu payes

il n'y a pas de discussion ou de tergiversation, tu es dans l'illégalité, punto
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
pinpin24, le 10/05/2011 - 15:23

L-observateur, le 10/05/2011 - 15:03
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:42

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.


Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.


apparemment non.
puisque tu te retranches derrière un artifice pour justifier le fait de regarder des films illégalement.
puisque tu aimes les comparaisons ce que tu fais est équivalent à rentrer dans une salle de cinéma par la sortie de secours pour regarder un film gratuitement.
si tu veux rentrer dans la salle par l'entrée, tu payes ta place
si tu veux un dvd, idem, tu le payes
vod sur Box pareil
vod illimités, les ayants droits sont rémunérés par l'opérateur auprès de qui tu as souscrit un abonnement, donc tu payes

il n'y a pas de discussion ou de tergiversation, tu es dans l'illégalité, punto

Sauf que...
Preter un DVD ou une cassette video a un copain pour qu'il le regarde c'est illégal. (source : message d'avertissement au début de TOUS les supports vidéos vendus)
Regarder un DVD qui n'est pas le tien ou celui d'un membre de ton foyer, meme si le pote a qui il appartient est a coté de toi, c'est illégal. (idem pour la source)
C'est illégal mais c'est totalement con (et anticommercial en plus, ya pas mal de gens qui découvrent des films comme ca et les achctent par la suite) et parfaitement inacceptable a mes yeux (MES DVDs je les ai PAYES, je les prete a QUI JE VEUX - c'est vrai quoi, j'ai le droit de preter mes fringues mais pas mes films ? ca se justifie comment cette abération ?- et si les flics débarquent pour me foutre une amende a ce sujet je lache le chat ! ).

Le streaming c'est pareil pour moi. Si le film/la série/autre me plait assez apres visionnage je l'achete, sinon c'est que je ne l'aurais pas acheté de toute facon.

Donc c'est illégal mais je le fais quand meme parce que je ne vois aucune bonne raison de ne pas le faire (surtout qu'en streaming je ne regarde quasiment rien qui se vende :roll
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
Neea, le 11/05/2011 - 10:26

Sauf que...
Preter un DVD ou une cassette video a un copain pour qu'il le regarde c'est illégal. (source : message d'avertissement au début de TOUS les supports vidéos vendus)
Regarder un DVD qui n'est pas le tien ou celui d'un membre de ton foyer, meme si le pote a qui il appartient est a coté de toi, c'est illégal. (idem pour la source)

Je ne crois pas. Il me semble que les tribunaux entendent le cercle familial de façon très extensive. Donc, il est tout à fait légal de regarder le DVD de et chez un ami.
Neea, le 11/05/2011 - 10:26
C'est illégal

Non, les usages que tu as mentionnés sont légaux.

c'est vrai quoi, j'ai le droit de preter mes fringues mais pas mes films ? ca se justifie comment cette abération ?

Outre le fait que ce n'est pas interdit, tu compares un bien physique et un contrat (oui, oui, toi qui aime lire les mentions légales, tu dois savoir que quand tu achètes un DVD, tu passe en fait un contrat).
Il est logique que les deux ne soient pas soumis aux mêmes lois.

Si le film/la série/autre me plait assez apres visionnage je l'achete

Sauf que c'est le cas de très peu de gens... Sans compter que normalement tu payes pour assouvir un besoin (le besoin de regarder un film, mais aussi au resto ou chez une péripatéticienne), tu payes systématiquement, pas seulement si ton besoin est "correctement" assouvi.
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
WickedFaith, le 11/05/2011 - 11:33

Neea, le 11/05/2011 - 10:26
C'est illégal

Non, les usages que tu as mentionnés sont légaux.

Dans toutes les annonces que j'ai lu jusqu'au bout il était précisé que le pret "meme gratuit" était interdit. Les tribunaux ne cautionne peut-etre pas cet abus mais il n'empeche que le proprietaire des droits peu me poursuivre pour cela.
(surtout qu'à 17 potes dans le salon l'élargissement du cerlce familial en prend un coup )

WickedFaith, le 11/05/2011 - 11:33

c'est vrai quoi, j'ai le droit de preter mes fringues mais pas mes films ? ca se justifie comment cette abération ?

Outre le fait que ce n'est pas interdit, tu compares un bien physique et un contrat (oui, oui, toi qui aime lire les mentions légales, tu dois savoir que quand tu achètes un DVD, tu passe en fait un contrat).
Il est logique que les deux ne soient pas soumis aux mêmes lois..

Quand j'achete un tee-shirt c'est aussi un contrat de vente. Le meme. (cours de droit powaaaaaaa !)

WickedFaith, le 11/05/2011 - 11:33

Si le film/la série/autre me plait assez apres visionnage je l'achete

Sauf que c'est le cas de très peu de gens... Sans compter que normalement tu payes pour assouvir un besoin (le besoin de regarder un film, mais aussi au resto ou chez une péripatéticienne), tu payes systématiquement, pas seulement si ton besoin est "correctement" assouvi..

Si on me sert de la merde au resto je peux faire un scandale et me barrer sans payer ou réclamer un nouveau plat, ca marche. Pour la prostitution je manque d'experience mais vu que la transaction est illégale en France je vois mal comment il pourrait y avoir poursuite si je me barre sans payer en disant que c'était naze (ya meme un rockeur dont le nom m'échappe qui prétend avoir pu se faire rembourser avec appuis policier dans des circonstances équivalente en Allemagne -ou la prostitution est légale)
En revanche mon cher et tendre a déja essayé d'obtenir un remboursement apres avoir acheté un DVD dont le sous-titrage était bourré de fautes d'orthographes, il n'a eu qu'un tee-shirt.

D'autant plus qu'il existe quelque chose dans le cas de la restauration comme de la prostitution qui ne marche pas avec la distribution culturelle : la mise en concurence.
Si une pizzeria me sert en oubliant un ingrédient je peux me barrer sans payer et aller dans une autre pizzeria qui, elle, pensera aux champignons.
Si une prostituée promets la totale avant de refuser la sodomie je suppose que le mec peut se barrer sans payer et aller voir la concurrence.
Si j'achete le DVD de la petite boutique des horreurs (la version comédie musicale, pas celle de Corman) et constate avec horreur que la VOST proposée ne sous-titre pas les chansons je peux... faire avec. Parce qu'il n'y a pas d'autre édition en France. Et que la version en VOD est la meme. Et que donc il n'y a pas de moyen légal de regarder ce film en VO avec les chansons sous-titrées.

Ce qui fait que les éditeurs de DVDs, n'ayant pas de concurrence directe, peuvent nous entuber bien profond. Ce que les fournisseurs de "besoins" que tu prends en exemple ne peuvent pas faire (ou alors, pour ton deuxieme exemple, dans un sens plus littéral et seulement si on l'a demandé)

Essaye encore.
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
Neea, le 12/05/2011 - 11:01

Pour la prostitution je manque d'experience mais vu que la transaction est illégale en France je vois mal comment il pourrait y avoir poursuite si je me barre sans payer en disant que c'était naze (ya meme un rockeur dont le nom m'échappe qui prétend avoir pu se faire rembourser avec appuis policier dans des circonstances équivalente en Allemagne -ou la prostitution est légale)

En effet tu manques d'expérience, car la prostitution n'est pas illégale en France. Aucune loi ne l'interdit. En revanche le proxénétisme est illégal.

La différence avec l'Allemagne, l'Australie.... c'est qu'elle y est institutionnalisée et rentre dans un cadre légal (maisons closes).
Neea, le 12/05/2011 - 11:01
Dans toutes les annonces que j'ai lu jusqu'au bout il était précisé que le pret "meme gratuit" était interdit. Les tribunaux ne cautionne peut-etre pas cet abus mais il n'empeche que le proprietaire des droits peu me poursuivre pour cela.

Marrant, personne n'est d'accord avec toi.

Quand j'achete un tee-shirt c'est aussi un contrat de vente. Le meme. (cours de droit powaaaaaaa !)

Replonge dans tes cours de droit, ce n'est pas du contrat de vente dont je parle. Mais du contrat t'accordant une licence d'utilisation de ton DVD.

Si on me sert de la merde au resto je peux faire un scandale et me barrer sans payer ou réclamer un nouveau plat, ca marche.

Non, ça ne marche que par geste commercial. Si tu ne payes pas sans l'accord du gérant, tu diras coucou aux flics.

Pour la prostitution je manque d'experience mais vu que la transaction est illégale en France je vois mal comment il pourrait y avoir poursuite si je me barre sans payer en disant que c'était naze

Ben non, la prostitution est autorisée. Et puis tu payes d'avance...

Si une pizzeria me sert en oubliant un ingrédient je peux me barrer sans payer

Mais tu délires...

Essaye encore.

Vu ta façon de voir le monde, je n'essaierai rien... Tu n'as pas l'air de vivre dans la même société que moi.
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
WickedFaith, le 12/05/2011 - 11:19

Vu ta façon de voir le monde, je n'essaierai rien... Tu n'as pas l'air de vivre dans la même société que moi.

Vu tes réponses c'est clairement le cas. A tout faire je préfere la mienne. (Sérieusement, quand le plat qui t'es servi est infect tu ne fait rien, tu manges et tu paies en disant merci ? Hé beh !)

(Pour la prostitution vu qu'il est illégal de racoler, meme passivement, et qu'on tente de faire passer une loi visant a punir les clients, la légalité de l'acte n'est que théorique. Les prostituées ont déja du mal a faire reconnaitre les viols dont elles sont victimes, je les vois mal se faire indemniser si un client se barre en reprenant sa thune.)

Edit accents
[message édité par Neea le 12/05/2011 à 12:11 ]
Neea, le 12/05/2011 - 12:10
je les vois mal se faire indemniser si un client se barre en reprenant sa thune.

Encore un qui confond légalité et impunité.
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
Neea, le 12/05/2011 - 12:10

WickedFaith, le 12/05/2011 - 11:19

Vu ta façon de voir le monde, je n'essaierai rien... Tu n'as pas l'air de vivre dans la même société que moi.

Vu tes réponses c'est clairement le cas. A tout faire je préfere la mienne. (Sérieusement, quand le plat qui t'es servi est infect tu ne fait rien, tu manges et tu paies en disant merci ? Hé beh !)

(Pour la prostitution vu qu'il est illégal de racoler, meme passivement, et qu'on tente de faire passer une loi visant a punir les clients, la légalité de l'acte n'est que théorique. Les prostituées ont déja du mal a faire reconnaitre les viols dont elles sont victimes, je les vois mal se faire indemniser si un client se barre en reprenant sa thune.)

Edit accents

Le racolage est une chose différente de la prostitution quoique lié. Il n'y a aucun texte de loi qui interdise la prostitution (autrement dit avoir des relations sexuelles tarifées). La loi sur le racolage passif n'est guère appliquée. De toute façon, il y aura toujours de la prostitution.

En outre, il est d'usage dans cette profession de faire payer d'avance.
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
VoidDragon, le 12/05/2011 - 13:31

Neea, le 12/05/2011 - 12:10

WickedFaith, le 12/05/2011 - 11:19

Vu ta façon de voir le monde, je n'essaierai rien... Tu n'as pas l'air de vivre dans la même société que moi.

Vu tes réponses c'est clairement le cas. A tout faire je préfere la mienne. (Sérieusement, quand le plat qui t'es servi est infect tu ne fait rien, tu manges et tu paies en disant merci ? Hé beh !)

(Pour la prostitution vu qu'il est illégal de racoler, meme passivement, et qu'on tente de faire passer une loi visant a punir les clients, la légalité de l'acte n'est que théorique. Les prostituées ont déja du mal a faire reconnaitre les viols dont elles sont victimes, je les vois mal se faire indemniser si un client se barre en reprenant sa thune.)

Edit accents

Le racolage est une chose différente de la prostitution quoique lié. Il n'y a aucun texte de loi qui interdise la prostitution (autrement dit avoir des relations sexuelles tarifées). La loi sur le racolage passif n'est guère appliquée. De toute façon, il y aura toujours de la prostitution.

En outre, il est d'usage dans cette profession de faire payer d'avance.

On lit ce qui est en gras pour la seconde partie.
Pour la première je maintiens que toute légale que soit la profession il est impossible de la pratiquer sans tomber dans l'illégalité.

WickedFaith, le 12/05/2011 - 13:21

Neea, le 12/05/2011 - 12:10
je les vois mal se faire indemniser si un client se barre en reprenant sa thune.

Encore un qui confond légalité et impunité.

Une. Et non, mais bon.

Ah, et je reviens sur :
WickedFaith, le 12/05/2011 - 11:19
Replonge dans tes cours de droit, ce n'est pas du contrat de vente dont je parle. Mais du contrat t'accordant une licence d'utilisation de ton DVD.

L'acte contractuel quand j'achète un DVD est le moment ou l'échange objet/argent se fait. C'est ce qui me donne la propriété de l'objet DVD. L'utilisation du DVD ne passe par aucun acte juridique par la suite. A quel moment j'ai accepté cette "Licence d'utilisation" dont tu parles ?

Si la comparaison avec un tee-shirt te semble bancale, je te propose de le remplacer par un bon bouquin.
Un livre papier c'est la meme chose qu'un DVD : un support physique sur lequel se trouve un bien non physique, le bien culturel.
Quand j'achete le livre c'est dans la meme grande surface que le DVD, c'est la meme caisse, le meme tiquet, les deux memes personnes qui sont a l'origine de l'acte. Qu'est ce qui marque la différence qui me fait accepter une licence supplémentaire dont je n'ai (jusqu'a cet instant) jamais entendu parler ?
Neea, le 12/05/2011 - 15:18
A quel moment j'ai accepté cette "Licence d'utilisation" dont tu parles ?

L'acceptation est tacite, lors de l'utilisation du DVD.

Si la comparaison avec un tee-shirt te semble bancale, je te propose de le remplacer par un bon bouquin.
Un livre papier c'est la meme chose qu'un DVD : un support physique sur lequel se trouve un bien non physique, le bien culturel.
Quand j'achete le livre c'est dans la meme grande surface que le DVD, c'est la meme caisse, le meme tiquet, les deux memes personnes qui sont a l'origine de l'acte. Qu'est ce qui marque la différence qui me fait accepter une licence supplémentaire dont je n'ai (jusqu'a cet instant) jamais entendu parler ?

Et quel droit as-tu sur un livre que tu n'as pas sur un DVD ?
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
WickedFaith, le 12/05/2011 - 15:31

Neea, le 12/05/2011 - 15:18
A quel moment j'ai accepté cette "Licence d'utilisation" dont tu parles ?

L'acceptation est tacite, lors de l'utilisation du DVD.

Si la comparaison avec un tee-shirt te semble bancale, je te propose de le remplacer par un bon bouquin.
Un livre papier c'est la meme chose qu'un DVD : un support physique sur lequel se trouve un bien non physique, le bien culturel.
Quand j'achete le livre c'est dans la meme grande surface que le DVD, c'est la meme caisse, le meme tiquet, les deux memes personnes qui sont a l'origine de l'acte. Qu'est ce qui marque la différence qui me fait accepter une licence supplémentaire dont je n'ai (jusqu'a cet instant) jamais entendu parler ?

Et quel droit as-tu sur un livre que tu n'as pas sur un DVD ?

L'acceptation tacite a été retoquée pour les conditions d'utilisation des logiciels et des sites marchands (ou il faut impérativement cliquer quelque par pour accepter, sinon ca ne compte pas), je ne vois pas pourquoi elle fonctionnerait pour le DVD. De plus, sur pas mal de mes DVD l'avertissement est APRES le film, ca veut dire que je l'accepte meme si je ne l'ai pas vu ?

Et j'ai le droit de preter mon livre contre de l'argent (ou en tout cas il n'est marqué nul part dessus que je ne peux pas le faire). D'ailleurs, les dispositions légales qui entourent l'achat de ce livre sont entierement et facilement lisible avant l'achat (je les ai trouvés en feuilletant une seconde et demi) ce qui n'est pas le cas pour le DVD.
(pour la question de "mais si on peut preter aux copains et regarder entre potes" je concede tant que je n'en ai pas relu un. Mais je garde le souvenir tres clair de professeurs engueulés par le proviseur parce qu'ils avaient passé un DVD privé a leurs éleves et d'au moins une assoc' qui a eu des problemes a cause de ca. C'est meme un gag récurent dans une de mes conv' favorite)
Neea, le 12/05/2011 - 15:41
L'acceptation tacite a été retoquée pour les conditions d'utilisation des logiciels et des sites marchands (ou il faut impérativement cliquer quelque par pour accepter, sinon ca ne compte pas), je ne vois pas pourquoi elle fonctionnerait pour le DVD.

Parce que pour les DVD, elle est unique, pas pour les logiciels.

De plus, sur pas mal de mes DVD l'avertissement est APRES le film, ca veut dire que je l'accepte meme si je ne l'ai pas vu ?

L'avertissement est un rappel à la loi, que tu n'es pas sensée ignorer.

Et j'ai le droit de preter mon livre contre de l'argent (ou en tout cas il n'est marqué nul part dessus que je ne peux pas le faire).

Autant (ou aussi peu) qu'un DVD...

Mais je garde le souvenir tres clair de professeurs engueulés par le proviseur parce qu'ils avaient passé un DVD privé a leurs éleves et d'au moins une assoc' qui a eu des problemes a cause de ca.

Une classe ou une salle de diffusion sont des lieux publics, donc c'est normal...
Inscrit le 03/05/2011
439 messages publiés
WickedFaith, le 12/05/2011 - 15:49

Neea, le 12/05/2011 - 15:41
L'acceptation tacite a été retoquée pour les conditions d'utilisation des logiciels et des sites marchands (ou il faut impérativement cliquer quelque par pour accepter, sinon ca ne compte pas), je ne vois pas pourquoi elle fonctionnerait pour le DVD.

Parce que pour les DVD, elle est unique, pas pour les logiciels.

Et pourquoi devrait-elle etre unique pour les DVD et non pour les logiciels ?

De plus, sur pas mal de mes DVD l'avertissement est APRES le film, ca veut dire que je l'accepte meme si je ne l'ai pas vu ?

L'avertissement est un rappel à la loi, que tu n'es pas sensée ignorer.

Et pourtant je le fais avec grand plaisir, celle-ci étant ridicule.

Et j'ai le droit de preter mon livre contre de l'argent (ou en tout cas il n'est marqué nul part dessus que je ne peux pas le faire).

Autant (ou aussi peu) qu'un DVD...

Sur mon DVD il est indiqué que je ne le peux pas.
Sur mon livre ils n'en parlent pas.
Je n'ai jamais au grand jamais entendu parler d'une loi m'interdisant de préter un livre contre de l'argent, il n'y a pas de circuit de location de livres existants privés, il n'y a pas de différenciation entre les livres destinés à la vente et ceux destinés à la location...

Si tu connais une bonne raison de ne pas le faire j'aimerai avoir des preuves.

Mais je garde le souvenir tres clair de professeurs engueulés par le proviseur parce qu'ils avaient passé un DVD privé a leurs éleves et d'au moins une assoc' qui a eu des problemes a cause de ca.

Une classe ou une salle de diffusion sont des lieux publics, donc c'est normal...

Si je loue une salle pour montrer un film a tous mes potes c'est illégal, si je fais la meme chose dans mon salon c'est légal ?
Neea, le 12/05/2011 - 16:02

Et pourquoi devrait-elle etre unique pour les DVD et non pour les logiciels ?

Ce n'est pas qu'elle "devrait l'être", c'est qu'elle "l'est". Les éditeurs de logiciels ne se sont pas entendus pour simplifier les licences, donc ils sont tenus d'en donner le contenu.

Et pourtant je le fais avec grand plaisir, celle-ci étant ridicule.

Méfie-toi le jour où tu te trouveras en face d'une personne ayant la même mentalité, il se pourrait que tu le regrettes.

il n'y a pas de circuit de location de livres existants privés, il n'y a pas de différenciation entre les livres destinés à la vente et ceux destinés à la location...

Probablement parce que la location de livre est hyper marginale (en plus d'être très récente)...
Mais il t'es interdit de louer un livre sans autorisation des ayant droits.

Si je loue une salle pour montrer un film a tous mes potes c'est illégal, si je fais la meme chose dans mon salon c'est légal ?

Oui, et ?
[message édité par WickedFaith le 12/05/2011 à 16:38 ]
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
Neea, le 12/05/2011 - 15:41

L'acceptation tacite a été retoquée pour les conditions d'utilisation des logiciels et des sites marchands (ou il faut impérativement cliquer quelque par pour accepter, sinon ca ne compte pas), je ne vois pas pourquoi elle fonctionnerait pour le DVD. De plus, sur pas mal de mes DVD l'avertissement est APRES le film, ca veut dire que je l'accepte meme si je ne l'ai pas vu ?

Et j'ai le droit de preter mon livre contre de l'argent (ou en tout cas il n'est marqué nul part dessus que je ne peux pas le faire). D'ailleurs, les dispositions légales qui entourent l'achat de ce livre sont entierement et facilement lisible avant l'achat (je les ai trouvés en feuilletant une seconde et demi) ce qui n'est pas le cas pour le DVD.
(pour la question de "mais si on peut preter aux copains et regarder entre potes" je concede tant que je n'en ai pas relu un. Mais je garde le souvenir tres clair de professeurs engueulés par le proviseur parce qu'ils avaient passé un DVD privé a leurs éleves et d'au moins une assoc' qui a eu des problemes a cause de ca. C'est meme un gag récurent dans une de mes conv' favorite)

Rhooo la mauvaise foi !

Bien souvent l'écran, que tu ne peux pas éviter,qui indique que selon la législation...bla bla... pas le droit de copier, prêter, louer.... est en début de visionnage du DVD (copie légale bien entendu).

Et sinon, sur le boitier cristal, généralement sur le dos en bas, écrit en petit, il est rappelé que l’½uvre inscrite sur le support est protégée et que tu ne peux pas la copier, prêter, louer....

Quand au livre, ne confond pas le support dont tu peux faire ce que tu veux et l’½uvre fixée dessus dont tu n'as pas les droits dessus.
Inscrit le 26/02/2009
517 messages publiés
Super solution d'avenir :
Fraps + Youtube en plein écran et voici le retour de la copie privé nouvelle version.
Fraps ne coutant quasiement rien et nombre d'encodeur son gratuit
Inscrit le 18/02/2009
521 messages publiés
Et objectivement, tant qu'à télécharger, autant le faire sans donner de l'argent à des profiteurs. Soit tu donnes ton argent aux ayants-droit, soit tu donnes pas d'argent.

pas tout à fait d'accord.. Au moins megaupload nous permet d'obtenir quelque chose alors que les Majors tentent de nous foutre en taule !

Alors entre celui qui ne m'oblige pas à payer, me propose une plus value si je paye et surtout ne me menace pas si je préfère rester gratuit !

mon choix est vite fait ! même si je gagne à l'euromillion; JAMAIS, mais au grand jamais, je ne donnerai un franc à quelqu'un qui menace ma liberté et mon intégrité physique !

merde, si un gars vient, te casse menace de te casser la gueule, de te mettre en prison.. tu vas après lui offrir une glace ou lui payer un truc ?

Moi je le boycott et n'achete plus JAMAIS rien de chez lui !

les sociétés qui s'en prennent à leur client jusqu'à les mettre en taule ou ruiner leur vie pour 10 malheureux MP3.. n'ont qu'à crever sur place !
Inscrit le 11/06/2009
497 messages publiés
Concernant le débat Youtube/megavideo/megaupload, certaines personnes comme moi (qui ne dispose pas de la fibre) n'ont aucun confort à regarder des vidéo en streaming (En plus étant chez Orange, j'ai des problèmes récurrents avec la vitesse de chargement des vidéos de Youtube, vous savez pourquoi).

Donc pour moi, la question ne se pose absolument pas : pas de streaming chez moi, je télécharge tout, quitte à supprimer si je ne suis pas intéressé une fois le film vu. Et quitte à l'acheter si je tombe sur une perle.

EDIT : problème de ctrl v...
[message édité par Fand le 10/05/2011 à 19:01 ]
Inscrit le 22/09/2010
286 messages publiés
pinpin24, le 10/05/2011 - 15:23

L-observateur, le 10/05/2011 - 15:03
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:42

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.


Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.


apparemment non.
puisque tu te retranches derrière un artifice pour justifier le fait de regarder des films illégalement.
puisque tu aimes les comparaisons ce que tu fais est équivalent à rentrer dans une salle de cinéma par la sortie de secours pour regarder un film gratuitement.
si tu veux rentrer dans la salle par l'entrée, tu payes ta place
si tu veux un dvd, idem, tu le payes
vod sur Box pareil
vod illimités, les ayants droits sont rémunérés par l'opérateur auprès de qui tu as souscrit un abonnement, donc tu payes

il n'y a pas de discussion ou de tergiversation, tu es dans l'illégalité, punto

Sauf que...
Preter un DVD ou une cassette video a un copain pour qu'il le regarde c'est illégal. (source : message d'avertissement au début de TOUS les supports vidéos vendus)
Regarder un DVD qui n'est pas le tien ou celui d'un membre de ton foyer, meme si le pote a qui il appartient est a coté de toi, c'est illégal. (idem pour la source)
C'est illégal mais c'est totalement con (et anticommercial en plus, ya pas mal de gens qui découvrent des films comme ca et les achctent par la suite) et parfaitement inacceptable a mes yeux (MES DVDs je les ai PAYES, je les prete a QUI JE VEUX - c'est vrai quoi, j'ai le droit de preter mes fringues mais pas mes films ? ca se justifie comment cette abération ?- et si les flics débarquent pour me foutre une amende a ce sujet je lache le chat ! ).

Le streaming c'est pareil pour moi. Si le film/la série/autre me plait assez apres visionnage je l'achete, sinon c'est que je ne l'aurais pas acheté de toute facon.

Donc c'est illégal mais je le fais quand meme parce que je ne vois aucune bonne raison de ne pas le faire (surtout qu'en streaming je ne regarde quasiment rien qui se vende :roll


faux!!!
la loi interdit le visionnage en publique et a des fins commercial.
relis bien l'annonce sur un dvd par exemple,il est bien exprimé que le visionnage se fait a des fins personnel,et ne doit pas être copier ou visionner en publique sans accord!!!
Inscrit le 10/05/2011
4 messages publiés
Neea, le 11/05/2011 - 10:26
pinpin24, le 10/05/2011 - 15:23

L-observateur, le 10/05/2011 - 15:03
WickedFaith, le 10/05/2011 - 14:42

L-observateur, le 10/05/2011 - 14:34
C'est toi qui prend un autre raccourci, il ne s'agit pas de biens matériels dans le cas de Megavideo.

Faux. Dans les deux cas il s'agit d'un seul et même délit: la contrefaçon.
Tout le monde est d'accord là dessus et on ne compte plus le nombre d'articles où les politiques sont la risée du journaliste parce qu'ils sont incapables d'utiliser le terme adéquat de "contrefaçon" à la place de "vol".

Si tu reviens sur ce point communément admis (par les juges, les ayants droits, mais aussi les anti-Hadopi), aucune discussion n'est possible.


Je suis pas juriste mais j'arrive à faire la différence entre un sac Vuitton et un film visionné.


apparemment non.
puisque tu te retranches derrière un artifice pour justifier le fait de regarder des films illégalement.
puisque tu aimes les comparaisons ce que tu fais est équivalent à rentrer dans une salle de cinéma par la sortie de secours pour regarder un film gratuitement.
si tu veux rentrer dans la salle par l'entrée, tu payes ta place
si tu veux un dvd, idem, tu le payes
vod sur Box pareil
vod illimités, les ayants droits sont rémunérés par l'opérateur auprès de qui tu as souscrit un abonnement, donc tu payes

il n'y a pas de discussion ou de tergiversation, tu es dans l'illégalité, punto

Sauf que...
Preter un DVD ou une cassette video a un copain pour qu'il le regarde c'est illégal. (source : message d'avertissement au début de TOUS les supports vidéos vendus)
Regarder un DVD qui n'est pas le tien ou celui d'un membre de ton foyer, meme si le pote a qui il appartient est a coté de toi, c'est illégal. (idem pour la source)
C'est illégal mais c'est totalement con (et anticommercial en plus, ya pas mal de gens qui découvrent des films comme ca et les achctent par la suite) et parfaitement inacceptable a mes yeux (MES DVDs je les ai PAYES, je les prete a QUI JE VEUX - c'est vrai quoi, j'ai le droit de preter mes fringues mais pas mes films ? ca se justifie comment cette abération ?- et si les flics débarquent pour me foutre une amende a ce sujet je lache le chat ! ).

Le streaming c'est pareil pour moi. Si le film/la série/autre me plait assez apres visionnage je l'achete, sinon c'est que je ne l'aurais pas acheté de toute facon.

Donc c'est illégal mais je le fais quand meme parce que je ne vois aucune bonne raison de ne pas le faire (surtout qu'en streaming je ne regarde quasiment rien qui se vende :roll


faux c'est la diffusion publique qui est interdite
le prêt privé n'est absolument pas puni ou illegal
Inscrit le 17/08/2010
975 messages publiés
@Neea.

C'est dingue mais des arrestations en masse de prostitué(e)s, j'en ai jamais entendu parlées. A chaque fois que je passe sur le boulevard Saint Denis, les demoiselles sont là bien en évidence sans que la police ne vienne les déloger.
Inscrit le 04/08/2011
1 messages publiés
L-observateur, le 10/05/2011 - 13:37

Prouvez moi que Megavideo est illégal.

Tu biaises en déformant la phrase.

Megavideo diffuse des vidéos sans les droits, ce qui est illégal dès qu'on en a eu connaissance. Megavideo reste donc dans la marge hypocrite de la légalité en retirant, dès signalement, les contenus pour lesquels ils n'ont pas les droits.
Les utilisateurs, par contre, n'ont pas l'excuse de l'ignorance du contenu, puisqu'ils le recherchent spécifiquement. Ils peuvent évidemment se cacher hypocritement derrière la non-connaissance de l'absence d'accord avec les ayants droits, mais la jurisprudence sur la contrefaçon est claire: ceci ne dédouane pas l'utilisateur de sa responsabilité.

Ca te convient ?


Faux!! Regarder un contenu contrefaisant n'est pas du tout illégal. Ce qui est illégal c'est de le mettre en ligne, de le partager. Même le fait de télécharger avec Megaupload fait débat entre les spécialistes car la loi ne prévoit pas que c'est illégal. C'est d'ailleurs pour cela qu'HADOPI ne surveille ni les visionnages Megavideo ni les téléchargements Megaupload.
[message édité par viskof le 04/08/2011 à 17:45 ]
viskof, le 04/08/2011 - 17:43
Regarder un contenu contrefaisant n'est pas du tout illégal

Consommer une contrefaçon est poursuivi ET punit. C'est un fait.
Demande aux touristes pris par les douanes.

C'est d'ailleurs pour cela qu'HADOPI ne surveille ni les visionnages Megavideo ni les téléchargements Megaupload.

Non, si elle ne les surveille pas, c'est parce qu'elle n'en a pas, constitutionnellement, le droit.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2011
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5