Pour participer au développement de l'économie numérique, le gouvernement annonce qu'une enveloppe de 1,4 milliard d'euros sera employée à financer des usages, services et contenus numériques innovants. Cette somme est tirée du budget consacré au numérique, suite au grand emprunt de 35 milliards d'euros.

Dans le cadre du plan de relance, la France a fixé le montant de l’emprunt à 35 milliards d’euros. Parmi les priorités définies par le gouvernement, le numérique a reçu une enveloppe de 4,25 milliards d’euros. Jusqu’à présent, deux grands chantiers étaient connus : le développement du très haut débit en France (2 milliards d’euros) et la numérisation du patrimoine culturel (750 millions d’euros).

Gérée par le Fonds nationale pour la Société Numérique (FSN), l’enveloppe numérique va également financer le développement « des usages, services et contenus numériques innovants« . Pour cela, les ministres Christine Lagarde et Éric Besson ont annoncé vendredi, en compagnie du commissaire général à l’investissement René Ricol, la mobilisation de 1,4 milliard d’euros.

Cette somme conséquente servira à financer des projets liés à « l’informatique en nuage (cloud computing), la valorisation et la numérisation des contenus scientifiques, éducatifs et culturels, les technologies de base du numérique (notamment nanoélectronique et logiciels embarqués), l’e-santé, la sécurité résilience des réseaux, les systèmes de transport intelligents, la ville numérique et l’e-éducation« .

Le déblocage de cette montant survient au moment où l’économie numérique est devenue incontournable pour le développement de l’Hexagone. Celle-ci contribue en effet « à un quart de la croissance française et représente 40 % des gains de productivité de tous les secteurs de l’économie« . Dans ces conditions, de nombreuses initiatives sont prises par le gouvernement.

Le fondateur et actuel PDG de PriceMinister Pierre Kosciusko-Morizet a ainsi remis fin février son rapport sur le futur Conseil National du Numérique (CNN). Celui-ci regroupera les compétences du Conseil Consultatif de l’Internet, du Forum des Droits sur Internet et du Conseil Supérieur de la Télématique. Le CNN trouve ses racines dans le Plan Numérique 2012 établi en 2008 par Eric Besson et repris dernièrement par la majorité présidentielle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés