Les Français restent encore réfractaires au paiement par smartphone. C'est ce qui ressort d'une étude menée par l'IFOP. 59 % se disent défavorables au paiement par téléphone mobile. Toutefois, ce moyen de paiement pourrait décoller dans les prochaines années à la faveur de la généralisation des puces NFC.

Si l’écran tactile a été la grande innovation dans la téléphonie mobile ces dernières années, le paiement par smartphone a de bonnes chances d’être la suivante. De plus en plus de constructeurs s’intéressent en effet à la technologie NFC (Near Field Communication – Communication en champ proche), permettant à deux appareils d’échanger des données à une distance de quelques centimètres.

Un sondage réalisé par l’institut IFOP montre cependant que les Français restent méfiants vis-à-vis de ce type de technologie. Sur les 1 025 personnes interrogées, 59 % se disent défavorables au paiement par téléphone mobile. 19 % d’entre eux sont même « très opposés« . Les principales craintes exprimées concernent la sécurité (79 %), le coût (29 %) et la complexité du système (21 %).

Parmi les 41 % de Français favorables au paiement par téléphone mobile, plusieurs applications pratiques ont été évoquées : cela va de la possibilité de retirer de l’argent liquide sur un distributeur de billets, au transfert d’argent d’un téléphone portant à un autre, sans oublier l’envoi d’une somme via un service comme PayPal. 13 % des sondés sont même favorables à la possibilité d’effectuer un paiement en donnant son numéro de téléphone.

L’utilisation d’un téléphone portable comme moyen de paiement pour des objets hors-ligne devrait donc se démocratiser dans les années à venir. Dans ce domaine, l’impulsion pourrait bien venir d’Apple, dans la mesure où les prochains iPhone 5 et iPad 2 pourraient intégrer une puce NFC dédiée au paiement sans contact. Mais encore faut-il déployer des bornes dédiées dans les magasins.

Le paiement sans contact via smartphone n’est pas une idée nouvelle. En France, le secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation avait lancé en 2008 le lancement du forum des services mobiles sans contact. L’idée était alors de réunir les différents acteurs du secteur afin de favoriser l’émergence de cette technologie et de nouveaux services.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés