2011 sera l'année où les ordinateurs céderont leur place de leader au profit des appareils nomades. Selon le cabinet Deloitte, il se vendra plus smartphones et de tablettes que de PC. Néanmoins, l'ordinateur restera essentiel dans de nombreux domaines, du travail au jeu vidéo.

La suprématie des ordinateurs est sur le point de s’achever. C’est, en substance, la conclusion de la dernière étude menée par le cabinet Deloitte dans le cadre de ses prédictions dans le secteur des technologies, des médias et des télécommunications. Les ordinateurs de bureau, locomotive high tech depuis trois décennies, vont céder leur place de leader au profit de nouveaux appareils électroniques.

« En 2011, plus de 50 % du matériel informatique vendu dans le monde seront des smartphones, des tablettes numériques et des netbooks. Ce phénomène met ainsi un terme à la position dominante occupée par les PC depuis 30 ans » a commenté le cabinet dans son communiqué. « Le monde […] bascule aujourd’hui vers un environnement beaucoup plus hétérogène« .

L’émergence de ces nouveaux produits nomades ne signe pas pour autant la disparition des ordinateurs. Cette année, 390 millions de PC devraient être vendus dans le monde. Les PC portables représenteront la plus grosse part (200 millions), devant les ordinateurs de bureau (150 millions) et les netbooks (40 millions). De plus, les PC seront encore pendant de nombreuses années incontournables.

À titre de comparaison, les produits nomades devraient s’écouler à 425 millions d’exemplaires en 2011. D’après Deloitte, 375 millions de tablettes électroniques seront vendues cette année et 50 millions de smartphones. Un constat guère surprenant, dans la mesure où ces produits – qui ont énormément progressé sur le plan technologique – restent nettement moins chers qu’un PC classique.

Deloitte rejoint ainsi la liste des nombreux instituts et cabinets à anticiper le décollage commercial des tablettes numériques. En décembre, le cabinet de conseil IDC était parvenu aux mêmes conclusions que Deloitte. IDC avait affirmé alors que « l’ère centrée autour de l’ordinateur est terminée » au profit des appareils nomades et de leurs applications mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés