Autrefois dominants, les ordinateurs traditionnels sont de plus en plus concurrencés par les produits mobiles, comme les smartphones et les tablettes tactiles. Les ventes de ces produits vont exploser dans les années à venir, au détriment des PC.

Les tours de bureau vont progressivement céder du terrain face aux nouveaux produits nomades. C’est la conclusion de la dernière étude conduite par IDC, un cabinet de conseil dans le marketing et les services. D’ici dix-huit mois, les appareils électroniques nomades se vendront mieux que les ordinateurs. Une situation qui incite IDC à affirmer que « l’ère centrée autour de l’ordinateur est terminée« .

L’an prochain, les ventes mondiales de smartphones et de tablettes tactiles devraient atteindre de nouveaux sommets. Le cabinet IDC estime que 330 millions de téléphones mobiles et 42 millions de tablettes électroniques se vendront en 2011. Une tendance qui n’est pas prête de s’essouffler dans les années à venir, estime l’analyste en chef d’IDC, Frank Gens.

D’après l’institut, une tendance dominante dans le secteur high-tech survient lorsqu’au moins 15 % du marché adopte une nouvelle technologie ou un nouveau produit. L’an prochain, IDC estime que près de 2,1 milliards d’individus utiliseront régulièrement Internet sur des appareils mobiles. Est-ce à dire que les ordinateurs sont définitivement hors course ?

Ces derniers resteront encore essentiels pour effectuer des traitement lourds, comme du jeu vidéo, de la retouche photo ou du montage vidéo. Néanmoins, l’essentiel des activités d’un utilisateur lambda pourra se réaliser sur un smartphone ou une tablette tactile. Cela va de la navigation aux courriers électroniques, en passant par les réseaux sociaux ou de la bureautique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés