Le marché des tablettes tactiles devrait décoller au cours de l'année 2011. L'institut GfK a livré ses conclusions sur l'année écoulée. En 2010, ces appareils se sont vendus à plus de 435 000 exemplaires. Les grands gagnants sont l'iPad d'Apple et le Galaxy Tab de Samsung.

Elles sont parfois décriées pour leur soi-disant inutilité face aux smartphones et aux ordinateurs portables. Malgré des critiques quelquefois virulentes, les tablettes tactiles ont su convaincre de nombreux Français au cours de l’année 2010. L’institut GfK a présenté les chiffres annuels de ce marché en devenir. L’an dernier, pas moins de 435 000 tablettes électroniques ont été vendues dans l’Hexagone.

La société spécialisée dans les études de marché a poursuivi en indiquant que le chiffre d’affaires annuel s’est établi à 220 millions d’euros. Cela représente une moyenne d’un peu plus de 505 euros par tablette. Sans grande surprise, c’est Apple qui a tiré son épingle du jeu sur le marché français. L’iPad a été le produit le plus recherché dans le domaine des tablettes, suivi par le Galaxy Tab de Samsung qui est l’autre appareil qui a su se démarquer.

Cette répartition des ventes s’est retrouvée chez Orange lors des fêtes de fin d’année. Au total, l’opérateur a vendu près de 30 000 appareils sur la période de Noël. Dans le détail, l’iPad a représenté 70 % des ventes (environ 21 000 exemplaires écoulés) tandis que le Galaxy Tab a représenté près de 30 % du total (environ 9 000 tablettes)

Si ces premiers chiffres sont prometteurs, c’est véritablement cette année que ce type d’appareil va décoller. Pour 2011, GfK s’attend à voir plus d’un million de tablettes tactiles vendues. Représentant moins d’un tiers (30 %) des appareils vendus en 2010, les tablettes tactiles équipées d’une connexion 3G devraient également progresser au cours des prochains mois.

L’explosion de ce marché devrait se retrouver également à l’étranger. Le cabinet d’analyse Gartner avait prédit l’an dernier la vente de plus de 54 millions de tablettes dans le monde pour 2011. Dès 2012, ce chiffre passera à 103 millions, puis 200 millions en 2014.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés