L'hypothèse d'un Facebook Phone développé en partenariat avec l'industrie mobile n'est pas nouvelle. Le réseau social a néanmoins démenti à plusieurs reprises les rumeurs autour d'un smartphone dédié.

Les rumeurs autour d’un Facebook Phone sont persistantes, malgré les démentis réguliers du réseau social. Dernièrement, c’est le quotidien gratuit londonien City A.M. qui a relancé l’hypothèse d’un partenariat entre le site communautaire et HTC, un fabricant taïwanais, en vue de concevoir deux mobiles Facebook Phone. Une information de nouveau écartée par l’un des responsables du service en ligne.

Lors d’un déplacement au Royaume-Uni, le responsable du développement commercial chez Facebook a été très clair. Assurant que les rumeurs autour du Facebook Phone « sont exagérées« , Dan Rose a rappelé que le site web n’a pas l’intention de se lancer dans une pareille aventure. En revanche, l’accent est mis sur la version mobile et sur l’uniformisation des accès au site.

L’accès mobile est devenu un enjeu essentiel pour le réseau social. Alors que le site compte plus de 500 millions de comptes enregistrés, de plus en plus d’utilisateurs se connectent via leur smartphone. Ils seraient aujourd’hui plus de 250 millions à le faire aujourd’hui. Sans parler de l’émergence des tablettes tactiles, qui posent de nouveaux défis en matière d’ergonomie et d’affichage.

L’association entre un service Internet de premier et un constructeur reconnu n’est de toute façon pas le gage assuré d’un succès commercial. Le Nexus One de Google en est la preuve. Conçu par HTC, le téléphone n’aura pas su trouver son public. Les ventes du smartphone sont restées très limitées par rapport aux ténors du marché que son Apple, RIM, Nokia et Samsung.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés