Le premier smartphone estampillé Google rencontre un succès pour le moins mitigé, si l’on en croit les premiers retours sur les chiffres de vente du Nexus One. Mis en vente depuis le 5 janvier aux États-Unis, le téléphone mobile ne s’est écoulé qu’à 20 000 exemplaires. Un chiffre particulièrement bas, alors que tout Internet frémissait de voir comment l’appareil allait bousculer l’hégémonie Apple et sa gamme d’iPhone.

Comment expliquer ce manque d’engouement pour ce smartphone ? Serait-ce l’absence de campagne marketing aux États-Unis ou bien parce que le téléphone ne peut s’acquérir qu’en ligne ? Sans doute un peu des deux. Google n’a pas investi énormément dans la promotion de son appareil, se contentant manifestement que d’une simple page web présentant le Nexus One. Du côté du partenaire télécom, l’absence de téléphones de démonstration a certainement contribué à ce mauvais démarrage.

Pour l’heure, la première réaction de Google a été de baisser le prix de son appareil. Vendu sans forfait à 530 dollars (179 dollars pour les nouveaux clients s’engageant sur deux ans), le Nexus One a vu son prix descendre de 100 dollars. Et ceux ayant acheté le téléphone avant ce premier bradage ont obtenu un geste commercial avec le remboursement de 100 dollars sur le prix du smartphone.

Un geste qui incitera peut-être ces premiers acheteurs à en parler autour d’eux. Il ne s’agit-là que de la première semaine de commercialisation !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés