C'est finalement ce mois-ci, en octobre, que les premiers e-mails d'avertissement auraient été envoyés. Les deux premiers FAI à mettre en oeuvre la riposte graduée seraient Bouygues Telecom et Numericable. Une information qui n'a pas encore été officiellement confirmée par les deux opérateurs.

Mise à jour : Toujours selon PC Inpact, Orange et SFR seraient sur le point d’envoyer également leurs premiers e-mails ce lundi matin.

Article du 2 octobre : Pour l’instant, l’information n’a pas été confirmée officiellement par les fournisseurs d’accès à Internet concernés. Mais selon des sources internes évoquées par PC Inpact, deux opérateurs de télécommunications, Bouygues Telecom et Numericable, auraient commencé à envoyer les premiers e-mails d’avertissement à certains de leurs abonnés. Visiblement, ces envois ont eu lieu hier.

Si la date de ces premiers envois s’avère exacte, elle survient au moment où les dernières touches sont apportées au mécanisme de la riposte graduée. C’est en effet cette semaine que la Haute Autorité a présenté le courrier type qui sera envoyé aux internautes suspectés d’enfreindre le droit d’auteur. C’est également ces jours-ci que le site officiel Hadopi.fr a ouvert officiellement ses portes. Nous avions à ce sujet diffusé les premières images du site, dont la page d’accueil.

À cette occasion, nous rappelons l’initiative que nous avons lancé mercredi dernier avec Hadopi-data.fr. Comme son nom l’indique, il s’agit de proposer aux internautes un outil collaboratif qui doit permettre d’observer l’activité de la Haute Autorité dans sa mission contre le téléchargement illicite. Les abonnés qui recevront une recommandation sont invités à venir déposer leur témoignage – anonyme – sur le site.

Sur un ton un peu plus léger, signalons également le jeu concours organisé par la Quadrature du Net. L’initiative citoyenne cherche à connaître l’identité du premier internaute français à avoir reçu « courrier électronique en provenance de l’Hadopi« .

Soulignons enfin qu’une conférence de presse sera organisée mardi prochain. Annoncée sur Twitter par le secrétaire général de la Haute Autorité, cette conférence devrait a priori porter sur l’envoi effectif des premiers e-mails.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés