Anders Benston est l'auteur d'une BD sur la propriété intellectuelle dans le cyberespace. Dans celle-ci, il retrace les grandes évolutions du droit d'auteur, notamment à travers certaines étapes-clés. Un travail remarquable, notamment enrichi de références à d'autres ouvrages, comme "Free Culture" de Lawrence Lessig ou "Free software, free society" de Richard Stallman.

Peut-être vous souvenez-vous de cette bande-dessinée publiée l’année dernière en Nouvelle-Zélande. Intitulée « Escape From Terror Byte City », celle-ci mettait en scène de jeunes enfants néo-zélandais essayant de télécharger sur leur ordinateur une version pirate de Transformers 2Évidemment, leur tentative échoua et les deux jeunes furent alors exposés à de nombreux malheurs (virus, chevaux de Troie, vers…).

Distribuée à la sortie des salles de cinéma, cette bande-dessinée avait en réalité un seul objectif : prévenir les jeunes enfants néo-zélandais des périls encourus lorsqu’ils s’adonnaient au téléchargement illégal sur Internet. Tirée à plus de 17 000 exemplaires, cette BD était soutenue par la MPAA, ne association nord-américaine chargée de défendre les intérêts de l’industrie cinématographique et bien connue pour ses positions fortes sur le piratage.

Si nous vous parlons de cela, c’est parce qu’une nouvelle initiative a vu le jour tout récemment. Mais contrairement à son homologue néo-zélandais, ce nouvel ouvrage aborde une toute nouvelle thématique, à travers un point de vue bien différent de celui défendu par la MPAA. Car en effet, « À l’abordage » se présente comme une « BD sur la propriété intellectuelle et le cyberespace« .

Réalisée par Anders Bengston, cette bande-dessinée en français retrace la grande histoire du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle à travers les âges, depuis l’apparition des premières idées jusqu’aux dernières évolutions, allant du traité international ACTA en passant par les licences Creative Commons.

En 58 pages, l’auteur nous replonge donc dans certaines grandes étapes, comme l’invention de l’imprimerie par Gutenberg, le rôle du moine-copiste ou encore l’apparition du mécénat. Anders Bengston aborde également des thématiques survenues plus récemment, comme le concept du copyright anglo-saxon, l’arrivée du cyberespace, la genèse de la licence GPL, le procès Napster ou encore la naissance des mesures techniques de protection (ou DRM en anglais).

La BD est richement documentée. En effet, pour réaliser « À l’abordage », Anders Bengston s’est appuyé sur des ouvrages clés pour saisir ces différents enjeux. Citons notamment « Content » de Cory Doctorow, « Free Culture » de Lawrence Lessig ou encore « Free software, free society » de Richard Stallman.

Disponible sous licence Creative Commons BY-NC-SA (attribution de paternité, pas d’utilisation commerciale, partage des conditions à l’identique), cette BD est librement téléchargeable et partageable, pourvu qu’on respecte la licence de l’auteur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés