Mise à jour : notre première analyse consacrée au chapitre Internet est en ligne.

La promesse avait été faite à la sortie des négociations de Wellington en Nouvelle-Zélande, elle est tenue. Les états négociateurs de l’accord commercial anti-contrefaçon (ACTA) ont publié ce mercredi matin une version consolidée (.pdf) de l’accord international. La Quadrature du Net propose également une version permettant des annotations collaboratives.

 » La publication de ce texte montre qu’une mobilisation massive de citoyens de par le monde peut porter ses fruits. Toutes les fuites ont jusqu’à présent montré que l’ACTA pourrait remettre gravement en cause la liberté d’expression, l’accès aux médicaments et l’innovation dans la société de la connaissance. Cette publication officielle semble indiquer que c’est toujours le cas. Nous devons continuer à refuser à tout prix que des négociateurs non-élus mettent seuls en place des politiques aux conséquences graves sur ces aspects fondamentaux de nos sociétés « , déclare aujourd’hui Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.

Numerama publiera bientôt son analyse du texte.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés