Suite aux incitations de François Fillon, le PDG de Numericable a dévoilé cette semaine son intention de lancer un offre sociale triple play à 9,99 euros par mois, d'ici cet été. Cependant, pour être éligible, il faudra respecter des critères assez stricts.

François Fillon l’avait annoncé lors d’un déplacement à Vélizy, en janvier dernier. Pour en finir avec la fracture numérique, il est primordial que le gouvernement et les fournisseurs d’accès à Internet s’attaquent à ses causes : l’isolement géographique et le coût parfois élevé de certains forfaits Internet. Ainsi, le 19 janvier dernier, le premier ministre détaillait son plan pour accélérer le déploiement de la fibre optique, tout en invitant les FAI à mettre en place des offres « sociales » pour les foyers aux revenus les plus modestes.

Dans un entretien accordé cette semaine au Figaro, le directeur de Numericable, Pierre Danon, a annoncé le lancement d’une offre triple play (Internet, téléphone et télévision) facturée 9,99 euros par mois. Mais dans les faits, la Caisse des dépôts devrait sans doute participer à travers un fonds de service universel qui versera « une subvention de 4,21 euros par mois et par abonné à Numericable » a expliqué le PDG.

« Ce forfait reviendra donc à 5,99 euros mensuels aux abonnés, 4 euros étant déjà compris dans les charges« . Mais pour être en profiter, il faudra tout de même respecter quelques critères d’éligibilité : « être allocataire du RSA ou de l’allocation adulte handicapé, et habiter dans un logement bénéficiant du service unique numérique de Numericable » explique le PDG.

En échange, Numericable fournira une connexion à 2 mégabits, la téléphonie illimitée en France métropolitaine ainsi qu’un accès à 60 chaînes de télévision (comprenant les chaines de la TNT et quelques chaines étrangères). Cependant, le fournisseur d’accès à Internet doit encore recevoir l’homologation du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie ainsi que de l’ARCEP. Si Bercy et l’autorité des télécoms valident le projet de Numericable, le FAI pourra proposer son offre dès cet été.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés