Pendant les débats sur la loi Hadopi, des plaisantins avaient eu l’idée de créer une fausse publicité pour un soit-disant « Routeur Hadopi », capable de cracker à distance le WiFi de vos voisins. Ses utilisateurs pouvaient ainsi télécharger en toute liberté avec l’accès à Internet de leur victime, et donc sans utiliser leur propre adresse IP. C’était un faux, mais totalement réalisable. L’idée a d’ailleurs été reprise sous la forme d’un firmware basé sur OpenWRT, et elle est désormais industrialisée.

Wifi-Box propose ainsi un adaptateur WiFi 802.11G amplifié, qui se présente sous la forme d’un petit boîtier USB. L’appareil fait office de carte réseau sans fil, fournie avec ses drivers et un utilitaire clé en main capable de casser le mot de passe des réseaux WiFi alentours. L’utilitaire est disponible pour Windows 98SE, ME, 2000, XP, Vista, Linux, et Mac (et probablement Windows 7), et peut casser des clés WEP ou WPA.

Ainsi, si votre voisin utilise autre chose que du WPA-PSK ou WPAII, il y a de grandes chances pour que vous puissiez utiliser son accès à Internet à son insu, et télécharger de manière à ce que ça soit lui qui reçoive les éventuels avertissements de l’Hadopi. Des courriers qui l’informeront alors qu’il a fait preuve de « négligence caractérisée« , même s’il n’a pas la moindre fichue idée de ce qu’on lui raconte.

La société recherche actuellement des distributeurs. Il semble que son prix de gros soit fixé autour de 45 dollars, pour un prix de vente public sans doute situé autour de 50 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés