La Ligue de Football Professionnel et Dailymotion ont conclu un accord pour diffuser des résumés de matches sur la plate-forme vidéo. D'une durée de trois ans, cela va permettre de contenter en partie des aficionados du ballon rond sur Internet. Mais les diffusions alternatives restent malgré tout rigoureusement interdites.

C’est une première avancée pour les amateurs de football sur Internet. La Ligue de Football Professionnel (LFP) a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord avec Dailymotion pour « diffuser des résumés de matches de la Coupe de la Ligue« . Si le montant du contrat n’a pas été dévoilé, ce partenariat sera d’une durée de trois ans. Pour l’association des clubs français, « cet accord permet […] de valider le principe de la diffusion payante de ses images et de limiter le piratage« .

S’il ne s’agit là que de « résumés de matches« , il convient de souligner que c’est un changement de posture notable de la part de la Ligue de Football Professionnel, qui avait publié en septembre 2009 un démenti expliquant ne pas « avoir le projet de diffuser elle-même des images de Ligue 1 sur Internet« , dans la mesure où « les droits de diffusion des matches de Ligue 1 sur Internet ont été attribués à Canal+ et Orange« .

Depuis quelques années maintenant, la LFP et les sociétés disposant des droits de diffusion sont en conflit avec les hébergeurs vidéos, comme YouTube ou Dailymotion. L’affaire du but le plus rapide de l’histoire en Ligue 2 en était d’ailleurs une démonstration flagrante. Un supporter avait enregistré par hasard avec son téléphone portable l’action sportive, provoquant l’ire de la chaîne Numéricable, disposant des droits exclusifs de retransmission de la plupart des matchs de Ligue 2.

De ce fait, la diffusion d’images alternatives est spécifiquement interdite. Un comble, alors que l’enregistrement officiel était de moins bonne qualité que la prise du supporter, juste derrière les buts. Mais visiblement, ces grands groupes se sont sentis menacés par une séquence de quelques secondes enregistrés sur un téléphone mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés