Le Parti pirate suédois, représenté par Christian Engström et Amelia Andersdotter, a travaillé dur lors du Paquet Telecom. Cette fois, le mouvement se porte sur un autre dossier : constituer une Déclaration des droits de l'Internet (Bill of Rights) afin de soumettre ce texte aux parlementaires européens au printemps 2010. Le parlementaire en appelle donc à toutes les bonnes volontés pour l'aider dans cette tâche.

Depuis l’élection de Christian Engrström au Parlement européen en juin dernier, le Parti pirate suédois est loin d’avoir été inactif. Vice-président du mouvement, l’ancien programmeur informatique a fourni un travail important lors des discussions européennes sur le Paquet Télécom, en particulier sur l’importance de conserver le processus judiciaire si un internaute suspecté de piratage était repéré par les ayants droit.

Rejoint dernièrement par sa collègue nouvellement élue Amelia Andersdotter, le parlementaire a depuis lancé un nouveau chantier : rédiger une charte de l’Internet. Assez proche du Bill of Rights britannique, le texte devra comporter les idéaux de son mouvement, comme la neutralité des réseaux, la vie privée à l’ère numérique ou encore la liberté d’expression et d’information, afin que chaque internaute européen puisse en profiter.

Et plutôt que de préparer le document seul, le Parti pirate aimerait profiter de l’expertise des internautes. Commentaires, suggestions, critiques ou questions sont donc les bienvenus sur son site web, afin de concevoir un document aussi complet que possible. Cependant, pour parvenir à un texte convenable et efficace, Christian Engström souhaite autant que possible que les idées s’appuient sur la législation actuelle.

Interviewé par Torrentfreak, il explique ainsi qu’il « ne pense pas qu’il y ait beaucoup d’hommes politiques désirant réduire nos libertés, ce n’est pas vraiment le problème. C’est simplement que ces derniers n’ont pas encore compris qu’Internet représente une part très importante dans notre société, où les droits fondamentaux doivent s’appliquer. Ils ont l’air de considérer ça comme une sorte de jouet qu’on pourrait retirer à loisir si l’internaute n’a pas été sage. Dès lors, l’objectif est d’expliquer que ce n’est pas une façon acceptable de traiter les internautes ou Internet« .

Selon lui, lorsque le débat sur le Paquet Telecom battait son plein, il y avait de nombreuses discussions sur la nécessité de préserver la neutralité des réseaux. Christian Engström espère donc voir certaines de ses idées être un jour ou l’autre considérées par ses homologues. Selon Torrentfreak, la Déclaration des droits de l’Internet devrait être achevée prochainement, pour être proposée au printemps 2010.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés