"A place to connect and share". Tel est le motto de Facebook, l'un des réseaux sociaux les plus vastes. Mais si le site communautaire encourage le partage, il filtre néanmoins à l'entrée les sites web et les applications pouvant interagir avec le profil d'un utilisateur. Ainsi, en avril dernier, Facebook bannissait les liens vers The Pirate Bay. Aujourd'hui, c'est au tour de LimeWire d'être contraint de retirer une fonctionnalité d'intégration.

Il semble que Facebook ne tienne vraiment pas à être associé d’une quelconque façon à un site ou un logiciel dont le fonds de commerce est le partage de fichiers, même quand ceux-ci sont parfaitement légaux et libres de certains droits. Ainsi, en avril dernier, nous vous rapportions la décision de Facebook de bloquer tous les liens vers The Pirate Bay. Bien incapable de discerner les liens licites des URL menant vers du contenu protégé par le droit d’auteur, le célèbre réseau social opta pour la méthode la plus facile : bloquer complètement la fonction « Share on Facebook » proposée par The Pirate Bay.

À l’époque, un porte-parole du site avait expliqué que « Facebook respecte le droit d’auteur et nos Conditions Générales interdisent la mise en place de liens « Share on Facebook » sur des sites qui contiennent du contenu contrefaitÉtant donné la controverse autour de The Pirate Bay et le procès en cours contre eux, nous avons contacté The Pirate Bay et nous leur avons demandé de supprimer les liens « Share on Facebook » sur leur site. The Pirate Bay n’a pas répondu et donc nous avons bloqué leurs torrents qui ne peuvent plus être partagés sur Faceebok« .

Or, si The Pirate Bay traine une réputation pour le moins sulfureuse, ce n’est pas le cas de LimeWire, même si l’application fonctionnant sur le réseau Gnutella est parfois accusée de faciliter les échanges de fichiers protégés par le droit d’auteur. Par ailleurs, LimeWire est sans aucun doute l’un des logiciels d’échange de fichiers les plus utilisés, puisque sa part de marché tourne autour de 35 %.

Récemment, le client a été mis à jour avec l’ajout d’une fonctionnalité très attendue par les utilisateurs : le partage sur Facebook. Or, si les retours des internautes ont semble-t-il été particulièrement positifs, le staff de Facebook aurait fait grise-mine devant l’arrivée de cette option. Après avoir rejeté l’intégration Facebook sur The Pirate Bay, le site communautaire a annoncé qu’il réserverait le même sort au logiciel.

Jason Herskowit, le vice-président de la gestion des Produits, a depuis expliqué à Torrentfreak que sa société a reçu de nombreuses requêtes demandant certaines modifications sur la nouvelle fonctionnalité. Bien décidé à conserver cette intégration sans pour autant se braquer les responsables de Facebook, LimeWire s’est rapidement conformé à ces exigences, mais cela n’a apparemment pas été suffisant.

« Malheureusement, cette semaine nous avons été de nouveau contacté. Cette fois, pas pour procéder à une quelconque modification, mais pour annoncer qu’ils [les responsables de Facebook] allaient désactiver la fonctionnalité. Plutôt que de fournir un logiciel incomplet à nos utilisateurs, nous avons décidé de désactiver l’option avant qu’ils ne procèdent au blocage. »

« Dans la mesure où je suis moi-même un utilisateurs régulier de Facebook et de LimeWire, je suis quelque peu désappointé par cette politique. C’est vraiment dommageable pour nous, surtout lorsqu’on considère que LimeWire et Facebook partagent la même vision commune d’une place pour se connecter et partager ». Nous espérons qu’une solutions sera trouvée avec Facebook afin de réactiver la possibilité de partager du contenu. Nous sommes vraiment désolé d’avoir dû retirer cette option« .

Pour l’heure, Facebook n’a publié aucun communiqué sur le bannissement de LimeWire du réseau. Mais nul doute que des solutions de secours seront tôt ou tard trouvées. Ainsi, dans le cas de The Pirate Bay qui est toujours bloqué, il est tout à fait possible d’utiliser des services de réduction d’URL, comme TinyURL, Bit.ly ou encore Is.gd.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés