Les Counting Crows, qui étaient depuis 18 ans au répertoire de Geffen Records, ont décidé de quitter le label racheté par Universal Music, pour s’auto-produire grâce à Internet. Le groupe rejoint ainsi certains grands noms de l’industrie musicale qui ont tenté la même aventure, comme Trent Reznor (Nine Inch Nails), Radiohead ou bientôt Metallica.

« Ces jours-ci, c’est un monde différent davantage pour les groupes que pour les labels« , explique la formation sur son site. « Beaucoup de gens pensent que les temps sont durs pour un groupe, mais c’est pas notre impression. Internet ouvre un monde de possibilités infinies, où les seules frontières sont les frontières de votre propre imagination. Nous voulons une chance de repousser ces frontières aussi loin que nous le pouvons. Malheureusement, les direction que nous voulons prendre et les opportunités que nous voulons suivre sont souvent des choses que notre label n’est tout simplement pas autorisée à faire« , explique le groupe, qui reste très reconnaissant du parcours que leur a offert Geffen Records, jusqu’à son acquisition par Universal.

Le groupe n’a pas précisé les directions qu’il comptait prendre, mais a choisi comme premier geste d’offrir une reprise de Bordeline de Madonna. Pour la télécharger, il suffit d’entrer son adresse e-mail et éventuellement son numéro de téléphone. Un bon moyen d’exploiter la gratuité pour remplir un carnet d’adresses de fans prêts à payer ensuite des produits dérivés, des places de concerts ou des coffrets deluxe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés