Le célèbre fabricant danois de jouets pour enfants Lego lancera cette année une gamme de produits électroniques avec notamment des appareils photo numériques et des baladeurs MP3.

Né en 1932 à Billund au Danemark, Lego a su s’adapter à la technologie au fil des années, avec des innovations y compris commerciales qui sont restées injustement confidentielles. Depuis plusieurs années notamment, la firme de jouets pour enfants propose sur son site Internet son Lego Factory, qui permet aux fans de fabriquer les légos de leurs rêves sur ordinateur et de recevoir chez eux une boîte de jeu personnalisée avec les briques de couleur nécessaires à sa propre création. Les fans ont ainsi un service totalement personnalisable et des modèles uniques qu’ils peuvent toutefois partager avec les autres internautes, tandis que Lego offre un service qui non seulement ajoute de la plus-value pour le client, mais en plus lui permet de travailler dans une logique économique de flux tendu sans avoir à prendre de risque sur la sortie de modèles confidentiels que peu de clients achèteraient. Un exemple parfait de gagnant-gagnant, de co-création de valeur et d’innovation ascendante.

Mais même si les boîtes de Lego Technic ont ajouté des moteurs pour réaliser de véritables engins animés, ou si la gamme Mindstorms a introduit des robots programmables, Lego souffre de plus en plus d’une image vieillissante à côté des jeux vidéo et des produits électroniques. L’entreprise familiale doit donc se renouveler, et lancera cette année toute une gamme de produits électroniques réalisés par le fabricant Digital Blue, mais habillés aux couleurs caractéristiques de Lego.

La firme proposera ainsi des appareils photo numériques, des baladeurs MP3, des radio-réveils ou des talkie-walkies avec un look de briques colorées qui pourrait plaire aux enfants et aux adultes nostalgiques. Les appareils, destinés aux enfants de 7 à 11 ans, seront vendus à un prix d’environ 15 à 45 euros.

Ca n’est pas la première fois qu’une marque pour enfants se lance sur le terrain des produits d’électronique, puisque Disney et Mattel, notamment, ont proposé des baladeurs MP3.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés