La sortie du HTC G1 aux Etats-Unis a marqué cette année l'entrée de Google sur le marché des téléphones mobiles, en concurrence frontale avec Apple et son iPhone. Mais c'est en 2009 que la firme devrait véritablement déployer sa plateforme Android, avec le soutien de nouveaux partenaires dont Sony Ericsson, Toshiba, Asus et Vodafone.

S’il ne bénéficie pas du même emballement médiatique qu’Apple, Google prépare progressivement le terrain pour attaquer de plein fouet la percée de l’iPhone sur le marché des smartphones grand public. La firme de Mountain View a concainvu 14 nouveaux partenaires industriels (fabricants de téléphones mobiles, de semi-conducteurs et opérateurs mobiles) de rejoindre le consortium Open Handset Alliance, qui vise à promouvoir l’adoption du système d’exploitation ouvert Android.

Parmi les nouveaux partenaires de Google se trouvent Sony Ericsson, Toshiba, Vodafone et Asus. Ainsi que AKM Semiconductor Inc., ARM, Atheros Communications, Ericsson, Garmin International Inc., Huawei Technologies, Omron Software Co. Ltd, Softbank Mobile Corporation, et Teleca AB.

En tant que membres de l’OHA, ces nouveaux partenaires industriels devront commercialiser des téléphones compatibles avec le système Android, contribuer au développement du code source de la plateforme, ou proposer des produits et des services gravitant autour d’Android, qui permettront d’en accélérer l’adoption par le public.

Sony Ericsson devrait ainsi poposer un téléphone Android à la mi-2009, suivis par le taïwanais Asustek et le fabricant de GPS américain Garmin. En tout, l’alliance compte désormais 47 membres, dont Intel, Motorola et Samsung.

Ils devront tenter de rivaliser avec l’iPhone et la nouvelle plateforme Windows Mobile annoncée par Microsoft, qui ne compte pas laisser ses concurrents l’exclure du marché. Le G1, commercialisé fin octobre, semble avoir eu un départ plus difficile que prévu. Alors que T-Mobile avait annoncé la réservation de 1,5 million de téléphones basés sur Android, ni l’opérateur ni la fabricant n’ont depuis annoncé les chiffres de vente.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés