Google perd-il confiance dans sa capacité à rentabiliser YouTube par la seule publicité ? Tout en continuant à développer de nouveaux formats publicitaires, le leader des sites de vidéos en streaming veut désormais y vendre notamment de la musique et des jeux vidéo. La filiale de Google envisagerait, à terme, de vendre sur YouTube tout un ensemble de contenus supplémentaires comme des livres électroniques, des billets de concerts, des films ou des séries TV.

Mais plutôt que de vendre lui-même, Google reste proche de son modèle publicitaire en renvoyant vers des boutiques existantes. Les utilisateurs américains de YouTube qui regardent une vidéo musicale peuvent ainsi désormais acheter la chanson écoutée d’un simple clic vers les boutiques américaines d’Amazon ou iTunes. Les revenus seront alors partagés entre Google et les maisons de disques partenaires du site. Ils pourront également bientôt acheter des jeux vidéo lorsqu’ils regardent, par exemple, un trailer ou un test d’un jeu Electronic Arts.

L’initiative ne devrait cependant pas bouleverser le modèle économique encore très fragile de YouTube, qui reste orienté essentiellement vers la publicité. Selon le cabinet d’analyse Piper Jaffray Research, YouTube devrait rapporter à Google 200 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2009, ce qui représente une goutte d’eau par rapport aux 27 milliards de dollars attendus pour l’ensemble du groupe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés