Nous vous racontions cet été comment le fait de transformer le logiciel BitTorrent open-source en société commerciale dédiée à la vente de films sous DRM avait abouti à un échec commercial cuisant, laissant toute liberté aux logiciels alternatifs open-source comme µTorrent ou BitComet de se développer. Rares sont ceux aujoud’hui qui utilisent le logiciel officiel. Plus rares encore sont ceux qui utilisent le service commercial. La société aurait dû être revendue à Best Buy, mais la chaîne de magasins lui a finalement préféré Napster.

Mais les investisseurs n’ont pas perdu toute foi dans BitTorrent Inc., puisque les fonds d’investissement DCM, Accel Partners et DAG Ventures ont décidé de réinjecter 17 millions de dollars dans la société pour lui permettre de continuer à se développer. Ce qui porte le total des investissements à plus de 46 millions de dollars.

BitTorrent a licencié près d’un quart de son effectif ces dernières semaines, et a changé une partie de sa direction. La société doit désormais trouver son modèle économique, avant de s’effondrer totalement en fiasco. Semblant abandonner progressivement la distribution de films, BitTorrent revient notamment à ses premières amours de fournisseurs de solutions technologiques avec BitTorrent DNA, une solution de distribution en P2P pour les entreprises et les services web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés