Le géant chinois des réseaux sociaux est en passe de devenir un empire vidéoludique. Ses récents résultats financiers prouvent la très bonne santé des divisions du géant liées au divertissement.

La société technologique la plus valorisée d’Asie, le géant Tencent, dépasse à nouveau toutes les prévisions quant à ses revenus. Dopés par la division vidéoludique, les revenus de l’entreprise établissent un nouveau record en atteignant les 9,8 milliards de dollars (65,2 milliards de RMB) pour un profit total de 2,7 milliards de dollars.

Les jeux mobiles, poule aux œufs d’or

Les analystes de S&P attendaient de l’entreprise un revenu total de 61 milliards de RMB, et se trouvent donc en deçà de la réalité. Selon l’entreprise, le moteur de cette croissance impressionnante se situe du côté de ses activités dans le jeu vidéo. Tencent connaît en effet de prodigieux résultats avec ses jeux mobiles, mais également ceux pour PC.

D’une année sur l’autre, le géant chinois a connu une croissance de son revenu de 69 %.

Aujourd’hui, les jeux sur ordinateur, activité historique de Tencent, rapportent finalement moins que ses produits mobiles. Les revenus des contenus PC atteignent 2,2 milliards de dollars quand le mobile enregistre 2,75 milliards de dollars, et une croissance d’une année sur l’autre de 84 %.

League of Legends

Sur PC, League of Legends a contribué au succès de Tencent quand sur mobile, Honor of Kings se révélait être un véritable titre phare et une poule aux œufs d’or. Ce dernier fait pourtant face ces derniers mois à de multiples critiques de la part des médias et du gouvernement qui pointent le caractère addictif du jeu mobile. Tencent a entrepris de limiter le temps de jeu possible pour les plus jeunes, mais la polémique continue sans toutefois se ressentir sur les bénéfices de l’entreprise. Honor of Kings compterait en outre 55 millions de joueurs quotidiens, un record de l’industrie.

En dehors des jeux vidéo, le Chinois peut compter sur son service de paiement en ligne et surtout ses investissements dans les contenus vidéo pour asseoir sa domination économique. Tencent serait ainsi devenu leader du streaming sur mobile avec son propre YouTube, battant sur ce terrain Youku Tudou de l’autre géant chinois, Alibaba.

Face à ces nouveaux business, et surtout celui du jeu vidéo, les historiques activités du géant font pâle figure : WeChat, messagerie instantanée la plus populaire de Chine, rapporte moitié moins que n’importe laquelle des divisions vidéoludiques de Tencent.

Partager sur les réseaux sociaux