En quête d'un avenir, SoundCloud réduit ses effectifs. Presque 200 départs sont annoncés. Pour les fondateurs il s'agit de maintenir à flot l'entreprise le temps qu'une solution se profile pour le pionnier de la musique numérique.

Ce sont 173 employés qui quitteront SoundCloud cet été selon Alex Ljung, co-fondateur de la plateforme de musique en ligne. Ces départs représentent pratiquement 40 % des effectifs de la société berlinoise. Les limogeages entraineront une fermeture des bureaux de San Francisco et de Londres. L’entreprise peine toujours à trouver un modèle de développement rentable.

crédit : Steffen Jänicke

Si Ljung note que SoundCloud a doublé ses profits durant les douze derniers mois notamment grâce à Go, la société reste déficitaire. Selon TechCrunch, la plateforme aurait généré à peine 57 millions de dollars en 2016, alors que des modèles concurrents, comme l’américain Pandora, génèrent plus de 1 milliard de dollars par an, et 2 milliards de dollars pour Spotify, leader incontesté.

Malgré une base d’utilisateurs solide, la startup ne semble toujours pas en mesure de monétiser son service. L’hypothèse d’une revente est souvent abordée, avec Spotify ou encore Twitter il y a quelques années, mais aucune n’a abouti. Les pressions financières risquent toutefois de forcer la société berlinoise à un deal. Avec Deezer, autre européen en quête de croissance ?

À lire sur Numerama : Deezer, en lice pour le rachat de SoundCloud

Partager sur les réseaux sociaux