Pirates des Caraïbes piraté par des pirates ? Non répond Bob Iger, CEO de Disney.

Plus tôt en mai, de nombreux articles venaient affirmer que les studios Disney se seraient fait pirater et que le dernier Pirates des Caraïbes avait été récupéré par les hackers. Les pirates (informatiques) auraient même menacé de dévoiler avant leur sortie en salles les nouvelles aventures des pirates (des Caraïbes) si la rançon exigée ne leur était pas reversée.

Bob Iger
Bob Iger, CEO Disney

Lors d’une confrontation avec Yahoo ! Finance, le CEO de la firme de Jack Sparrow est revenu sur l’épisode précisant que selon lui, la menace était une duperie. « À notre connaissance, nous n’avons pas été hacké dit-il. Bob Iger ajoute : Nous avons reçu des menaces comme quoi le film aurait été volé. Nous avons décidé de les prendre très au sérieux sans réagir comme l’espéraient ceux qui nous menaçaient. » Le CEO explique en effet ne pas avoir répondu à la demande de rançon.

Iger a conclu que la sécurité informatique était forcément un « enjeu prioritaire » pour sa société, sans toutefois détailler la nature des éléments qui l’ont conduit à considérer que la sortie de Pirates des Caraïbes n’était pas mise en danger par les menaces.

Ces dernières, qui promettaient à Disney une publication en ligne du film avant sa sortie en salles, ressemblaient à celles reçues par Netflix en avril lors de la sortie précoce de « Orange is the New Black.  »

Partager sur les réseaux sociaux