Mozilla a annoncé qu'il suspendait l'affichage de publicités ciblées dans le navigateur Firefox, pour se re-concentrer sur son cœur de métier. Il avait commencé en septembre dernier l'expérimentation à travers les tuiles affichées dans les nouveaux onglets de Firefox.

Mozilla a annoncé vendredi qu’il renonçait à inclure de la publicité ciblée dans Firefox, malgré les précautions technologiques prises pour que ces publicités basées l’historique de navigation de l’internaute puissent être affichées sans que l’annonceur ne connaisse le profil de l’utilisateur.

En septembre dernier, Mozilla avait commencé à afficher des « tuiles sponsorisées » à l’ouverture d’un nouvel onglet, pour afficher sur l’écran des liens menant vers des pages d’annonceurs. Ces tuiles étaient mêlées aux « tuiles suggérées » qui proposent des contenus éditoriaux jugés intéressants pour l’utilisateur en fonction de son historique, ou encore des campagnes de lobbying citoyen poussées par Mozilla.

Les tuiles dans Firefox
Les tuiles dans Firefox

Mais « nous avons pris la décision d’arrêter la publicité dans Firefox à travers l’expérimentation des Tuiles, pour nous concentrer sur la découverte de contenus », écrit Darren Herman, le vice-président aux services de contenus de Mozilla. Il remercie les annonceurs qui ont accepté de participer au test et les assure que les publicités achetées seront bien délivrées aux utilisateurs, puisque l’arrêt des tuiles sponsorisées ne se fera que progressivement au cours des prochains mois.

La publicité dans Firefox pourrait être un business génial

Ce n’est toutefois que reculer pour mieux sauter. La fondation estime que le «  la publicité dans Firefox pourrait être un business génial  » mais que « ce n’est pas le bon business pour nous actuellement parce que nous voulons nous concentrer sur des expériences clés pour nos utilisateurs ».

En clair, Mozilla sait qu’il doit d’abord enrayer la chute de popularité de Firefox et reconquérir de nouveaux utilisateurs face à Chrome avant d’imaginer en tirer profits. Selon les données de StatCounter, le navigateur de Google continue de progresser avec plus de 54 % de parts de marché, tandis que Firefox stagne autour de 15 %.

firefox-stats

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés