Volkswagen a annoncé une mise à jour majeure pour sa flotte de voitures 100 % électriques. L’une des évolutions concernera la recharge, qui sera plus rapide.

Aux yeux de beaucoup, le principal enjeu des voitures 100 % électriques est l’amélioration de l’autonomie. Mais à quoi bon être en mesure de rouler 600 kilomètres si les infrastructures ne sont pas à la hauteur ? Volkswagen semble avoir compris cet autre frein à la croissance des voitures 100 % électriques, en annonçant une mise à jour qui permettra de recharger la batterie plus rapidement.

Dans un communiqué publié sur LinkedIn, Herbert Diess, CEO du Groupe Volkswagen, a donné quelques chiffres. Grâce à la mise à jour 3.0 attendue pour le printemps prochain, les voitures de la gamme ID. équipées d’une batterie de 77 kWh (548 kilomètres selon le cycle WLTP) pourront encaisser des pics de recharge plus élevés (de 125 à 135 kW). En pratique, ce seront 9 minutes gagnées pour passer de 5 à 80 % sur une borne compatible.

Volkswagen fait baisser la recharge d’une voiture électrique de 38 à 29 minutes (et ce n’est pas rien)
VW ID.4 en charge Ionity // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Pourquoi améliorer le temps de recharge est important

On passerait donc d’un temps de recharge de 38 à 29 minutes, ce qui change beaucoup de choses quand on roule. Pouvoir réduire le temps passé à recharger sa voiture sur une borne permettra, à terme, de rapprocher l’utilisation d’une voiture électrique de celle d’une thermique. Dans un monde idéal, il faudrait que les bornes soient aussi rapides qu’un passage à une station-essence (on y passe entre 5 et 10 minutes quand il n’y a pas trop d’affluence, en fonction de la taille du réservoir de sa voiture).

Il est intéressant de voir Volkswagen s’intéresser à cet enjeu qui ne vient pas immédiatement à l’esprit (il faut être utilisateur pour se rendre compte à quel point recharger sa voiture dans l’espace public peut devenir un véritable chemin de croix). Un enjeu sur lequel Tesla dispose d’un avantage certain grâce à son propre réseau de bornes ultra rapides. Elles permettent aujourd’hui de récupérer 275 kilomètres d’autonomie en 15 petites minutes, à bord d’une Model 3. Sans ses propres infrastructures, Volkswagen s’en remet à des entreprises tierces, qui doivent multiplier le nombre de bornes disponibles pour rendre la vie plus facile — disons moins contraignante.

Dans un communiqué publié le 15 décembre, Volkswagen évoque aussi d’autres fonctionnalités liées à la batterie, comme l’introduction d’un Battery Care Mode (qui empêchera de dépasser la barre des 80 % récupérés pour mieux préserver les cellules). Le constructeur compte aussi améliorer le planificateur de trajets, normalement capable de vous recommander la meilleure route pour arriver à destination sans craindre la panne sèche. « Les points d’arrêt pour recharger sont constamment évalués en fonction de la capacité de la station et le taux d’occupation. Par conséquent, la planification pourra vous suggérer deux arrêts courts sur des bornes rapides plutôt qu’un arrêt long sur une borne plus lente », indique Volkswagen.