L'application de transports Citymapper implémente une nouvelle option qui permet de rester sur les rues principales et de partager votre itinéraire à vos proches en temps réel. De quoi rendre moins pénible et plus sûr certains trajets nocturnes.

Il se fait tard, vous rentrez à pied d’une soirée à l’autre bout de la ville. Vous connaissez mal le quartier, votre application GPS trace le trajet le plus court qui passe évidemment par de petites rues mal éclairées et peu fréquentées. Une situation inconfortable à laquelle l’application de transports et de déplacements Citymapper propose de remédier avec sa nouvelle option « Rues principales ».

L’application permet désormais de privilégier les rues principales. // Source : https://citymapper.com/news/2489/choisissez-les-rues-principales

Cette fonctionnalité permet de rallonger votre trajet à pied de quelques minutes afin de privilégier un chemin plus confortable et, potentiellement, moins dangereux (marcher plus pour risquer moins). Pour cela, il suffit d’appuyer sur l’option une fois votre itinéraire calculé. L’application implémente également la possibilité de partager sa position en temps réel à une ou plusieurs personnes — ce qui ajoute un volet de sécurité supplémentaire.

Il est maintenant simple de partager votre itinéraire avec vos proches // Source : Citymapper

« Personne ne devrait se sentir inquiet dans la rue »

L’entreprise espère que ces nouveautés « vous aideront déjà à vous déplacer en ville de façon plus sûre ». Et comme elle le rappelle à la fin de son communiqué français : « personne ne devrait se sentir inquiet dans la rue », renvoyant au site de l’association Stop harcèlement de rue.

Ces nouvelles fonctionnalités constituent des solutions partielles à un problème de société bien plus large. D’après des chiffres publiés par Ipsos en mars 2021, une femme sur trois a été victime de harcèlement sexuel dans un lieu public depuis le début de la pandémie de coronavirus. Un chiffre qui grimpe à 45 % chez les femmes de moins de 35 ans.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo