Piaggio Group, célèbre pour ses Vespa, a décidé d'électrifier son véhicule Ape, doté de trois roues.

Piaggio Group avance dans l’électrification de son catalogue. Alors qu’il commercialise déjà un Vespa 100 % électrique (très cher), la branche indienne présente, dans un communiqué publié le 18 décembre, le Ape E-City. Il s’agit d’une version 100 % électrique, là-aussi, du célèbre véhicule commercial équipé de trois roues.

Le Ape E-City, qui s’inscrit dans la volonté de proposer une solution de mobilité urbaine plus propre, aura la particularité d’avoir une batterie amovible (avec changement en seulement «  quelques minutes »). Cela permettra de faire le plein (entendre, d’électricité) beaucoup plus rapidement, sachant que Piaggio Group ne précise pas l’autonomie du véhicule. Une déclinaison avec une batterie fixe est également évoquée.

Ape E-City // Source : Piaggio Group

Après le Vespa, place au Ape électrique

En s’appuyant sur une batterie amovible plutôt qu’en misant sur des bornes de recharge, l’Ape E-City est susceptible de répondre encore mieux aux besoins. Il faudra néanmoins que Piaggio Group développe suffisamment de stations prévues à cet effet (le partenaire Sun Mobility entend en installer 50 dans 10 villes d’ici mars 2020). Ce choix rappelle le projet de la startup Blacksmith Electric, qui veut augmenter l’autonomie de ses motos avec des batteries amovibles disponibles très facilement.

Piaggio Group a des bonnes raisons de lancer cet Ape E-City, qui remplira par exemple le même rôle que l’iconique Ape Calessino — à savoir connecter les banlieues au centre-ville à des endroits non couverts par les transports en commun plus classiques. En prime, le marché de la mobilité électrique est en plein essor en Inde : s’il pèse 71 millions de dollars aujourd’hui, il pourrait être multiplié par dix d’ici 2025. Le gouvernement encourage l’utilisation de solutions plus propres, avec des aides financières qui font baisser le coût d’acquisition des véhicules électrique à deux ou trois roues (une réduction de 5 à 12 % sur l’équivalent de la TVA).

Pour terminer, Piaggio Group se porte plutôt bien en Inde, lui qui a observé une hausse des revenus de 5,6 % annoncée le 30 septembre dernier. Sur le segment occupé par l’Ape E-City, il détient une part de marché de 23,8 %.

Partager sur les réseaux sociaux