Nissan a décidé de faciliter la vie de ses utilisateurs de voitures électriques avec une application dédiée à la recharge.

Nissan a envie de rendre la vie de ses utilisateurs plus simple. Dans un communiqué publié le 17 décembre, le constructeur annonce une évolution pour son service Nissan Charge, qui permet de faire le plein de sa voiture 100 % électrique sur une borne appartenant au réseau (140 000 points en Europe). Désormais, il existe une application éponyme — disponible sur iOS et Android — qui facilite le processus, aussi bien en termes de recherche que de facturation.

Ainsi, Nissan Charge peut être lié à l’abonnement annuel qui autorise l’accès aux bornes de recharge (facturé 24 euros par an). Il offre les 30 premières minutes de recharge rapide chez les concessionnaires Nissan équipés et propose des tarifs préférentiels chez les prestataires partenaires (car la recharge n’est pas gratuite).

Nissan Leaf // Source : Nissan

Une application pour rendre la recharge plus simple

L’application Nissan Charge sert d’abord à localiser rapidement une borne à proximité, sachant que l’on peut appliquer plusieurs filtres lors de sa recherche (puissance, type de connecteur, compatibilité avec sa Leaf). Elle facilite également le paiement si on ajoute une carte de crédit (ou son compte PayPal). Enfin, on peut lancer/stopper la recharge à distance sur les bornes compatibles. En bref, Nissan Charge reprend les arguments de l’application Tesla, qui s’appuie sur le réseau des Superchargeurs

D’abord lancé en Allemagne et en Italie, Nissan Charge est désormais disponible dans cinq pays européens supplémentaires — y compris la France et la Belgique. Pour l’utiliser, il faut être propriétaire d’une voiture de la marque, une Leaf en l’occurence.

À noter que le constructeur offre le badge annuel permettant l’accès aux bornes :

  • Trois ans gratuits pour les modèles de l’année 2019 et futur ;
  • Un an gratuit pour les autres (pour toute souscription avant le 31 mars 2020).

On rappelle que la Leaf e+ est dotée d’une batterie de 62 kWh promettant une autonomie grimpant jusqu’à 385 km en cycle WLTP. La Leaf normale, pour sa part, se contente de 270 kilomètres.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo