Cupra, la marque sportive de Seat, prépare Francfort avec un concept de SUV coupé électrique. Une puissance équivalente à 306 chevaux et une autonomie de 450 km sont évoquées.

En juillet dernier, Cupra, la branche sportive de Seat, annonçait qu’il emmènera un concept de SUV coupé 100 % électrique à Francfort (12 au 22 septembre). Et il n’y aura pas besoin d’attendre l’ouverture des portes du salon allemand pour le découvrir. Dans un communiqué publié le 2 septembre 2019, la marque présente déjà le Tavascan, une voiture aux courbes distinctives.

Surélevé (c’est un SUV) et très sculpté (gros travail sur l’aérodynamisme pour rallonger l’autonomie), le Tavascan est basé sur la plateforme flexible MEB développée par le Groupe Volkswagen (maison-mère de Seat). Il est le deuxième modèle conçu spécifiquement par Cupra, après le concept hybride Formentor — le premier 100 % électrique.

Face avant du Cupra Tavascan // Source : Cupra (Seat)

Le SUV sportif et élégant

Entre son museau court et légèrement bombé, ses finitions extérieures en fibre de carbone, ses jantes de 22 pouces, son logo lumineux positionné très bas, ses entrées d’air proéminentes ou encore son diffuseur arrière très épais, le Cupra Tavascan assume son ADN sportif. Les ingénieurs ont énormément travaillé sur l’écoulement de l’air pour minimiser la résistance et permettre au coupé d’aller plus loin. Côté design, on ne pourra pas dire que le véhicule manque de personnalité.

Le Cupra Tavascan (arrière) // Source : Cupra (Seat)

En termes de performance, le Tavascan ne sera pas la voiture électrique la plus véloce. Armé de deux moteurs électriques délivrant une puissance totale de 225 kW (306 chevaux), il avale le 0 à 100 km/h en moins de 6,5 secondes. On s’attendait à plus rapide, compte tenu des ambitions. L’autonomie est donnée à 450 kilomètres selon le cycle WLTP (batterie de 77 kWh).

À l’intérieur, Cupra veut offrir des prestations «  haut de gamme allégées ». Comprendre : avec une approche luxueuse mais minimaliste. Une image suffit pour confirmer l’inspiration : avec cet écran de 13 pouces disposé au format paysage (il est orientable), on pense beaucoup à la Tesla Model 3. Cupra n’est pas allé jusqu’à supprimer l’écran de bord dédié aux informations sur la conduite et situé derrière le volant. Les observateurs remarqueront que les sièges en cuir — véritable, eux — arborent des reliefs.

Intérieur du Cupra Tavascan // Source : Cupra (Seat)
Sièges du Cupra Tavascan // Source : Cupra (Seat)

Partager sur les réseaux sociaux