L'entreprise américaine Bird a changé tous ses modèles de trottinettes électriques. Les anciennes, des Mi Scooter de Xiaomi, étaient très facilement piratables.

Les trottinettes électriques en libre service de Bird ont changé de look. Début mars 2019, l’entreprise américaine a remplacé du jour au lendemain 100 % de sa flotte de véhicules présents sur les trottoirs parisiens, a remarqué la rédaction de Numerama.

Les nouvelles trottinettes Bird à Paris // Source : Numerama

Finis, les Mi Scooters de Xiaomi (aussi connus sous le nom de M365) fabriqués par Ninebot, il s’agit désormais de nouveaux modèles customisés, plus petits, avec un module sur l’avant du guidon. Ces nouvelles trottinettes avaient été présentées à la presse américaine en octobre dernier sous le nom de Bird Zero.

Elles auraient 60 % de batterie en plus que les précédentes.

Un pourcentage de casse énorme

Les nouvelles trottinettes Bird à Paris // Source : Numerama

Le mois dernier, Numerama a publié une enquête sur la facilité avec laquelle il était possible de hacker une trottinette Bird, en remplaçant une simple pièce du modèle standard Xiaomi. L’entreprise américaine a souffert de son choix de s’appuyer sur un des véhicules les plus populaires du marché en ne lui apportant que très peu de modifications. Avec ces nouveaux modèles customisés, Bird espère palier quelques unes des nombreuses manières qu’il y avait de détourner ses trottinettes.

Les Bird Zero ont été imaginées par Bird et manufacturées par Okai. « Bird a commencé comme une expérimentation pour voir si les gens étaient capables d’abandonner des trajets courts pour les remplacer par des trottinettes en libre partage », a expliqué Travis VanderZanden, le CEO de Bird, à Mashable. « Notre nouvelle flotte de trottinettes électriques pourra offrir à nos clients des véhicules plus solides et qui durent plus longtemps. »

Dans un communiqué, Bird assure : « Nous avons été particulièrement impressionnés par la façon dont les Parisiens ont adopté notre service en utilisant notre première génération de trottinettes. La seconde génération nous permettra d’accomplir encore mieux notre mission. Nous sommes ravis de présenter le Bird Zero disposant notamment d’une batterie avec davantage d’autonomie, et conçu sur mesure pour Bird afin que le véhicule soit plus difficile à endommager ou à transformer. »

Les entreprises de trottinettes électriques en libre-service n’ont pas pour habitude de communiquer sur les chiffres qui dérangent. Le pourcentage de véhicules qui finit à la casse chaque mois est un secret bien gardé, mais les experts du marché savent que la proportion est énorme — on parle de 30 % à 50 % du parc qui serait inutilisable.

À lire sur Numerama : Les trottinettes Bird sont piratables avec un tournevis et 30 € (et la startup n’aime pas qu’on en parle)

Partager sur les réseaux sociaux