Peugeot devrait vraisemblablement annoncer une 208 qui serait proposée en déclinaison 100 % électrique.

En attendant Genève, Peugeot met sa supposée 208 électrique à l’épreuve du froid. C’est ce que suggèrent plusieurs photos volées partagées par Autocar le 1er février 2019. L’album montre la future citadine du constructeur français dénuée de pot d’échappement, ce qui confirme l’absence d’un bloc thermique sous le capot.

La future 208, qui serait donc déclinée en de multiples motorisations, est d’ailleurs attendue pour une présentation durant le salon automobile suisse (7-17 mars). La version 100 % électrique viendra marcher sur les plates bandes de la Zoe de Renault.

Peugeot 208 électrique // Source : Autocar

Basée sur la plateforme e-CMP

La 208 électrique partagera la même plateforme que le DS 3 Crossback, SUV de luxe officialisé au mois de septembre par la branche premium de Peugeot. On devrait donc retrouver des performances assez proches, aussi bien en termes d’accélération (0 à 100 km/h avalé en 8,7 secondes) que d’autonomie (300 kilomètres selon le cycle WLTP).

D’un point de vue esthétique, le camouflage laisse entrevoir une signature proche de la 3008 (nez assez court, optiques découpées en trois faisceaux). Dans l’habitacle, plusieurs éléments du SUV seraient repris. En outre, Autocar croit savoir que la 208 serait particulièrement bien fournie en matière d’infodivertissement, de fonctionnalités connectées et d’aides au pilotage.

La 208 électrique pourrait être commercialisée peu après les versions classiques, possiblement pour le début d’année prochaine. À l’heure actuelle, Peugeot a trois voitures électriques dans sa gamme : la iOn, l’e-Partner Tepee et l’e-Partner. Mais comme la 208 est la deuxième meilleure vente en France en 2018 (derrière la Clio), elle pourrait asseoir davantage le positionnement de Peugeot sur le segment vampirisé — médiatiquement — par Tesla.

Partager sur les réseaux sociaux