BMW met fin à l'option permettant d'augmenter la batterie de son i3 grâce à un petit moteur thermique. Elle devient donc 100 % électrique.

Quelques jours avant le Mondial de l’Automobile, BMW a officialisé sa volonté d’offrir un petit coup de boost à son i3 afin qu’elle gagne quelques kilomètres d’autonomie. Selon le cycle WLTP, l’augmentation théorique sera d’une cinquantaine de kilomètres environ. Pas de quoi sauter au plafond.

Joint par Numerama, un vendeur BMW n’avait pas su nous dire si cela signifiait la fin de l’option REX permettant déjà de profiter de quelques kilomètres supplémentaires grâce à un petit moteur thermique (qui fonctionne comme un générateur). On connaît désormais la réponse à la question : le 4 octobre 2018, dans les colonnes d’Autocar, le constructeur allemand a officialisé l’arrêt des versions avec ce prolongateur d’autonomie.

BMW i3 // Source : BMW

La BMW i3 devient 100 % électrique

Chez nos confrères, BMW a justifié son choix ainsi : « La i3 avec prolongateur d’autonomie ne sera plus produite et nous allons vendre uniquement les versions 100 % électriques à l’avenir. Avec les gains d’autonomie en pur électrique et l’augmentation du nombre de stations de recharge, nous pensons que nos clients vont naturellement migrer vers les modèles 100 % électriques. » Cette décision ne sera pas appliquée aux États-Unis et au Japon, où la demande est plus forte qu’ailleurs. 

Au passage, BMW en profitera pour réduire sa gamme i3 avec seulement deux entrées : la classique (170 chevaux) et la déclinaison plus sportive (184 chevaux). Voilà qui simplifiera un peu plus le catalogue au moment de le présenter à de futurs acquéreurs. Après tout, à quoi bon acheter une voiture électrique si c’est pour continuer à passer par une pompe à essence.

Partager sur les réseaux sociaux