Le fabricant de vélos électriques néerlandais VanMoof, qui a fait faillite au début de l’été, a finalement été repris. Mais il n’est pas encore complètement sauvé : VanMoof reste très fortement endetté, et vient d’annoncer qu’il ne pourrait pas rembourser toutes ses dettes.

Les clients de VanMoof ne sont pas au bout de leurs peines. Le constructeur de vélos électriques a vécu un été difficile, après avoir été contraint de déposer le bilan en juillet 2023. Finalement reprise par un fabricant de trottinettes électriques haut de gamme au mois d’août, l’entreprise semblait tirée d’affaire. Pourtant, certains clients de la marque ayant versé un acompte ou commandé un vélo ne reverront jamais leur argent.

C’est ce que dévoile Frandroid, dans un article du 11 décembre 2023 : le nouveau repreneur de VanMoof ne s’estime pas responsable des dettes accumulées par les anciens dirigeants, et refuse donc de les honorer. Pour tous les clients ayant versé un acompte ou même commandé leurs vélos cet été, c’est une très mauvaise nouvelle : ils ne seront pas remboursés.

VanMoof repris, mais encore fortement endetté

VanMoof a fait faillite de manière inattendue en juillet 2023. Le constructeur de vélos électriques connectés avait accumulé les déboires financiers, et n’était plus en mesure de payer ses dettes. Placée en redressement judiciaire par un tribunal d’Amsterdam, l’entreprise avait ensuite connu un été mouvementé, notamment car plusieurs offres de rachat avaient échoué.

Un vélo VanMoof // Source : VanMoof
Source : VanMoof

Après une offre de Micromobolity refusée par VanMoof, une offre de Lavoie n’ayant pas abouti faute de liquidités suffisantes et le retrait à la dernière minute d’un consortium d’entrepreneurs néerlandais, on pensait le constructeur définitivement perdu. C’est finalement Lavoie, un spécialiste des trottinettes électriques haut de gamme, qui avait réussi à s’emparer de VanMoof. Le président de l’entreprise avait alors annoncé que plusieurs « dizaines de millions » de dollars allait être nécessaire « à court terme » pour maintenir VanMoof à flot — l’entreprise était endettée à hauteur de 144 millions de dollars, avait révélé le journal néerlandais FD.

Il semblerait aujourd’hui que les difficultés financières persistent. Les nouveaux administrateurs de l’entreprise ont publié un rapport sur la faillite de VanMoof, où ils expliquent qu’une redistribution de l’argent est impossible. Sont notamment concernées, les personnes qui ont versé un acompte, ou ayant commandé un vélo cet été avant la faillite. « Au total, plus de 43 millions d’euros de réclamations ont été faits par les diverses parties concernées, dont 12,6 millions par le fisc néerlandais », indique Frandroid.

Les autorités seront indemnisées en premier. Quant aux 2 400 créanciers restants, les fournisseurs, propriétaires et autres entreprises à qui VanMoof doit encore de l’argent, ils pourraient donc ne jamais être remboursés.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !