Le constructeur General Motors souhaiterait créer un assistant virtuel basé sur l’outil d’intelligence artificielle ChatGPT, ce qui serait une véritable révolution dans le secteur automobile.

C’est l’outil du moment. Depuis plusieurs mois, tout le monde entend parler de ChatGPT, le chatbot issu de l’intelligence artificielle développée par OpenAI. L’outil est capable d’effectuer des tâches redondantes très rapidement, comme régler des problèmes de code informatique ou compléter des rédactions scolaires. Et si on vous disait que ChatGPT pourrait devenir un futur assistant virtuel en voiture ?

C’est en tout cas ce que souhaite General Motors. D’après les informations publiées par Semafor et confirmées par Reuters le 10 mars 2023, le géant de l’automobile américain travaille sur la création d’un assistant personnel qui emploierait GPT-3.

ChatGPT dans une voiture, mais pour quoi faire ?

Scott Miller, vice-président de General Motors, a évoqué le fait que l’assistant virtuel pourrait communiquer des informations disponibles dans le manuel du conducteur du véhicule (sur un voyant lumineux), afficher une vidéo explicative sur le changement de roue en cas de crevaison, programmer un rendez-vous en centre de réparation…

« Les clients peuvent s’attendre à ce que leurs prochains véhicules soient bien plus capables et avec une grande touche de modernité en ce qui concerne les technologies émergentes », déclarait, vendredi 10 mars à Reuters, un porte-parole de GM. Avec l’emploi d’une telle technologie, ce serait tout le secteur automobile qui serait frappé par une possible course à l’amélioration de l’assistant virtuel. Et ce serait aussi un énorme coup porté à Elon Musk et les modèles de Tesla.

L’IA pour relancer GM ?

Pour l’instant, il n’y a pas plus d’informations sur le modèle d’IA utilisé ou sur le nom de cet assistant, mais General Motors, qui travaille avec Microsoft sur le développement des véhicules autonomes depuis plus de deux ans, pourrait conserver sa nouvelle technologie d’aide avancée à la conduite du groupe : l’Ultra Cruise.

La technologie de sécurité avancée, dévoilée le 7 mars dernier, pourrait être conservée et améliorée grâce à l’emploi de ChatGPT dans les années à venir. Mais à l’heure actuelle, aucune date d’intégration dans les véhicules du groupe GM (Cadillac, Chevrolet, GMC…) n’a été prévue par le constructeur américain.

L'Ultra Cruise de General Motors pourrait être conservé // Source : General Motors
L’Ultra Cruise de General Motors pourrait être conservé // Source : General Motors

Le groupe General Motors pourrait se relancer avec l’emploi de telles intelligences artificielles pour améliorer le quotidien des conducteurs et ainsi prendre une longueur d’avance sur de nombreux concurrents automobiles. Et peut-être retrouver le chemin de la réussite, après des dernières années de crise ?


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !