Google réoriente sa stratégie dans les applications en matière de visio et de messagerie instantanée. Et pour cela, l’entreprise a un plan un peu particulier.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? En la matière, Google est une entreprise qui s’avère surprenante. Pour la énième fois, l’entreprise américaine annonce une refonte de sa stratégie dans ses applications de message instantanée et de visiophonie. Le nouveau plan de bataille de la firme de Mountain View porte cette fois sur Google Meet et Google Duo.

« Dans les prochaines semaines, nous ajouterons les fonctionnalités de Meet à l’application Duo, et plus tard dans l’année, nous mettrons à jour l’application Duo vers Meet, créant ainsi une expérience vidéo unique », peut-on lire dans un tweet de Google Workspace. En somme, Google va ajouter les fonctions de Meet à Duo, et en quelque sorte renommer Duo en Meet.

Google Duo
Cela avait l’air formidable Duo, en tout cas sur les vidéos promotionnelles. // Source : Capture d’écran

Au final, Google s’apprête à faire disparaître Duo, dont les caractéristiques seront fondues dans Meet. Cette démarche n’est pas dénuée de sens : les deux outils doublonnent quelque peu dans l’écosystème du géant du net — le premier est une messagerie instantanée taillée pour la vidéo, tandis que le second est un service de visioconférence.

Google essaie de remettre de l’ordre dans ses apps

Google Duo est un projet qui a été présenté à la Google I/O de 2016. Lancé pendant l’été, il a bénéficié de diverses mises à jour au fil de l’eau, comme l’ajout des appels vocaux l’année suivante. Duo est apparu comme le « FaceTime de Google » et une tentative de la société d’exister sur un marché déjà encombré — FaceTime, Skype, Viber et d’autres.

Les difficultés de Google à percer et tenir sur des marchés très concurrentiels, que ce soit pour la messagerie instantané ou la visiophonie, sont aussi à chercher du côté de ses changements de pied constants dans ce domaine. Combien de produits ont été lancés puis abandonnés ? Talk, Hangouts, Allo, sans parler des divers services de réseautage social.

Il est piquant de constater que quelques produits phares annoncés lors de la I/O 2016 ont fini par disparaitre. C’est le cas de Daydream, d’Allo et maintenant de Duo — même si ses spécificités doivent survivre dans Meet. Ainsi va la vie des applis chez Google ; elles sont lancées et, parfois, elles sont enterrées quelques temps plus tard, sans tambours ni trompettes.