En juin, Sonos devrait lancer un assistant vocal développé en interne. Les enceintes de la marque pourraient être contrôlées à la voix sans passer par Google ou Amazon.

Selon les informations de The Verge, qui a déjà obtenu en avant-première des informations sur la prochaine barre de son de Sonos, le spécialiste de l’audio s’apprêterait à se lancer sur le terrain des assistants vocaux. Si la plupart de ses produits supportent déjà Google Assistant ou Amazon Alexa, ce serait la première fois que le constructeur tente d’obtenir cette indépendance.

Un assistant en trop ? Pas forcément

Dans un premier temps, l’assistant Sonos serait réservé aux États-Unis selon The Verge, même s’il est possible que « Sonos Voice » arrive rapidement sur d’autres marchés. Tous les produits qui tournent actuellement sous la version S2 du logiciel Sonos pourraient en bénéficier, en tant qu’alternative à Google et Alexa. L’assistant serait déclenché par le mot clé « Hey Sonos », ce qui semble assez logique.

Enceinte Sonos Move
Enceinte Sonos Move // Source : Numerama

Quel est l’intérêt pour Sonos ? Aujourd’hui, Google Assistant et Amazon Alexa sont assez limités sur les enceintes de la marque. Ils ne peuvent pas accéder aux réglages, à certaines fonctions exclusives des enceintes ou, plus embêtant, contrôler certains services de streaming comme Apple Music, pourtant numéro 1 du streaming aux États-Unis. Sonos Voice, lui, devrait embarquer quelques fonctions spécifiques à Sonos et supporter tous les assistants vocaux, même si Spotify ne serait pas prêt au lancement.

Sonos Voice jouerait aussi la carte de la vie privée. Face à Google et Amazon, il ne collecterait aucune donnée. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il comprenne ce qu’on lui demande, talon d’Achille des assistants vocaux.